Lire

Cérémonie
«Cérémonie » est un témoignage romanesque et poétique sur la vie de jeunes femmes de la société marocaine. A travers ce roman, Yasmine Chami trace une saga familiale, avec ses joies et ses drames. Il s’agit en particulier de l’histoire de trois femmes : deux toujours vivantes et une déjà morte. Les vies de ces femmes, enchevêtrées de l’enfance à l’âge adulte, connaîtront pourtant des destinées diverses, mais à jamais liées. Khadija est endeuillée par son divorce. Malika porte pour sa part le deuil de sa stérilité. Et entre les deux, un fantôme : Aïcha, la tante aimante et aimée, éternelle célibataire, morte d’un cancer du sein. Et à travers les vies de ces trois femmes, la sentence est toujours la même : « à chacun son abîme, mais nous sommes tous penchés dessus ». Riche de sens, ce roman est écrit dans une langue extrêmement maîtrisée, souvent empreinte de poésie. Yasmine Chami s’est en effet éloignée des textes conventionnels pour adopter un ton nouveau, celui du conte fabuleux.
«Cérémonie » est un roman étrange et captivant. Bref, un roman à lire absolument.

Auteur : Yasmine Chami – Editions Le Fennec, 2004 – 127 pages – 35DH


Arabesques
L’arabe et le français… Lointaines par leurs origines, ces deux langues se sont croisées et influencées depuis près d’un millénaire. Connaissez-vous le nom par lequel les Arabes désignent nos chiffres " arabes " ? Croyez-vous que les Mille et Une Nuits ont vraiment duré
1001 nuits ? Vous doutiez-vous que les textes des savants grecs n’ont pu nous être transmis que grâce à des traductions arabes des manuscrits originaux ? Saviez-vous qu’il y a des centaines de mots français en arabe, tout comme il y a des centaines de mots arabes en français ? Vous trouverez des réponses à ces questions et bien d’autres informations érudites ou distrayantes, mêlées d’anecdotes littéraires et historiques, dans le livre d’Henriette Walter et de Bassam Baraké. Entre exposés savants et jeux linguistiques, c’est un peu la longue histoire des rencontres de l’Orient et de l’Occident que cet ouvrage retrace en filigrane et par touches successives. Une façon unique de s’instruire en s’amusant.

Henriette Walter, « Arabesques : l’aventure de la langue arabe en Occident », Robert Laffont, 2006


Y a-t-il un avenir au Maroc, me demanda Yasmina
L’auteur donne ici une perception politique sur l’avenir du Maroc. A l’exemple de la  série « le racisme expliquée à ma fille » de Tahar Benjelloun, l’économiste Rida Lamrini adopte une attitude pédagogique. La question de Yasmina est de savoir s’il y a un avenir au Maroc. A l’auteur de donner une réponse en analysant le contexte politique et socio-économique du pays. Il se pose à son tour des questions. Quel rôle doit jouer le gouvernement ? Selon quel mode de scrutin élire les représentants de la nation ? Qu’attendre des partis politiques ? Comment assurer l’accès au pouvoir d’une majorité forte démocratiquement choisie ? L’examen de ces questions existentielles déclinées de l’interpellation de Yasmina, aboutit à des propositions concrètes servant à alimenter le débat.

Rida Lamrini « Y a-t-il un avenir au Maroc,  me demanda Yasmina », Marsam, 2006, 127 pages, 50DH


Ijtihad, la face voilée de l’Islam
Cet ouvrage inaugure la collection «La pensée en Islam » publiée par les éditions Marsam. Comme le souligne l’auteur lui-même, « l’objet de ce livre n’est pas l’Islam en soi, culturel ou dogmatique, mais l’Islam « tombé » entre les mains des hommes, c’est à  dire pétri d’histoires et de visions du monde ».
L’auteur s’est employé à examiner l’Ijtihad à l’aune de la mémoire critique, en l’analysant dans le type de rapports qu’ils entretiennent sur le marché du discours et de l’existence.
Philosophe, écrivain et chercheur marocain, Bensalem Himmich est né à Meknès en août 1949.
Il est l’auteur de nombreux ouvrages en arabe et en français. Deux de ses romans sont traduits en six langues. Lauréat entre autres, du Prix Grand Atlas (2000), du Prix Naguib Mahfouz (2002) et du Prix Sharjah-UNESCO pour l’ensemble de son œuvre, Bensalem Himmich est membre de plusieurs organisations culturelles internationales. Il milite en politique et dans le domaine des droits humains.

Bensalem Himmich, «Ijtihad,la face voilée de l’Islam» Marsam, 240 pages, 80DH

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *