Lire

35 kilos d’espoir
Anna Gavalda, Frédéric Rébéna (Illustrations), 35 kilos d’espoir, édition sBayard Jeunesse

Grégoire déteste l’école. Il la déteste si bien qu’en sixième année, il a déjà redoublé deux fois. Ce qu’aime Grégoire, c’est le bricolage. Tous les bricolages. A treize ans, il sait percer, scier, décoller du papier peint à la vapeur, démonter le moteur d’une tondeuse en panne… Il a déjà inventé, entre autres choses, une machine à éplucher les bananes et des chaussures à talon déplaçable pour marcher en montagne… Car Grégoire n’est pas idiot, loin s’en faut. Il est seulement nul à l’école. Ses parents aimeraient bien l’aider, mais ils passent plus de temps à se chamailler qu’à s’occuper réellement de leur fils. Le seul qui l’écoute vraiment, c’est son grand-père Léon. Un bricoleur de génie lui aussi. Dès qu’il le peut, Grégoire court le rejoindre dans son cabanon, au fond du jardin. Là, il peut enfin oublier le cauchemar de l’école et sa solitude. Le vieil homme ne lui demande rien et Grégoire peut s’adonner sans retenue à sa passion. Quand Grégoire est renvoyé du collège, pourtant, Léon se fâche. Il refuse de bricoler avec son petit-fils et lui explique que s’il ne sait pas lire, écrire, compter correctement, il n’arrivera à rien. D’abord, Grégoire ne comprend pas. Il a l’impression que son grand-père l’abandonne à son tour. Mais petit à petit, grâce à l’amour parfois maladroit du vieil homme, il comprendra qu’il lui faut sortir de l’enfance, et que grandir impose des sacrifices, des batailles parfois difficiles, comme celle qu’il devra livrer en pension, pour devenir quelqu’un, alors que Léon, loin de lui et de plus en plus malade, tombera dans le coma… Un roman dense et bouleversant.

Dictionnaire des noms de famille du Maroc
Mouna Hachim, Dictionnaire des noms de famille du Maroc.

Unique dans l’édition marocaine en langue française, cet ouvrage tente de présenter, sous la forme pratique d’un dictionnaire en un seul volume, des pans essentiels à la compréhension de l’histoire du Maroc sous le prisme des noms de famille. Avec ses 500 patronymes étudiés, couvrant toutes les régions du Royaume, cet ouvrage mêle histoire, étymologie, ethnologie, biographies des porteurs notables du nom ainsi que d’inédites anecdotes. Puisant dans un corpus aussi ample que varié, alliant vaste champ de traditions, données et témoignages vivants, il offre une présentation originale de noms de familles berbères et arabes, chérifiennes, citadines rurales, musulmanes et juives.
Cinq années de travail intense ont été nécessaires pour accomplir cette plongée saisissante dans le passé dont tout un chacun peut ressentir la valeur.

Louison et monsieur Molière
Marie-Christine Helgerson, Louison et monsieur Molière, éditions Père Castor Flammarion

Louison n’a que dix ans quand Molière la choisit pour jouer dans sa dernière pièce. Fille de comédiens, Louison va enfin pouvoir réaliser son plus beau rêve, être actrice. Et pas n’importe où ! A la Comédie Française, devant la cour du Roi Soleil, Louis XIV… L’histoire de cette actrice-enfant est tirée de faits réels. Elle nous plonge au XVIIème siècle dans le milieu des acteurs. Nous découvrons la passion qui animait ces hommes et ces femmes. A travers les yeux de la fillette, l’auteur dépeint la société de l’époque. Ecrit à la première personne ce qui le rend très vivant, ce texte est riche en émotions. On va de découvertes en découvertes. C’est une façon très attrayante d’étudier une facette de l’histoire du temps de Louis XIV. On comprend aussi comment une passion peut guider toute une vie.

La quête d’Ewilan, Tome 3 : L’île du destin
Pierre Bottero, Jean-Louis Thouard (Illustrations), La quête d’Ewilan, Tome 3 : L’île du destin, Edition Rageot

"Il s’agissait d’un loup assez jeune, au torse puissant et aux crocs impressionnants. Assis sur ses pattes arrière, il les observait avec curiosité, sans une once de crainte. Camille marcha dans sa direction. Il ne lui prêta pas une attention particulière, mais, quand elle ne fut plus qu’à deux mètres de lui, il montra les dents et se mit à grogner. Elle s’immobilisa. Recule, lui ordonna Edwin à mi-voix. Sans tenir compte de ses paroles, Camille s’accroupit lentement, regardant le loup dans les yeux. " Pierre Bottero est né en 1964. Il habite en Provence avec sa femme et ses deux filles et, pendant longtemps, il a exercé le métier d’instituteur. Grand amateur de littérature fantastique, convaincu du pouvoir de l’imagination et des mots, il a toujours rêvé d’univers différents, de dragons et de magie. "Enfant, je rêvais d’étourdissantes aventures fourmillantes de dangers mais je n’arrivais pas à trouver la porte d’entrée vers un monde parallèle! J’ai fini par me convaincre qu’elle n’existait pas. J’ai grandi, vieilli et je me suis contenté d’un monde classique… jusqu’au jour où j’ai commencé à écrire des romans. Un parfum d’aventure s’est alors glissé dans ma vie. De drôles de couleurs, d’étonnantes créatures, des villes étranges… J’avais trouvé la porte.". Après les arts décoratifs et une licence à la faculté d’art de Strasbourg, Jean-Louis Thouard collabore avec de nombreux éditeurs.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *