Lire

L’enfant silence

Ce récit évoque les souffrances d’une enfant maltraitée. Partagée entre amour et peur pour ces « loups » qui s’acharnent sur elle, la petite fille refuse d’en être séparée. Parviendra-t-elle à se confier à la dame au parfum de pain grillé ? « L’Enfant silence » ne connaît pas les mots pour décrire le mal qui la touche. Enfermée dans son secret, elle a peur. Alors elle préfère se taire, obstinément. Mais ne dit-on pas que les yeux sont le miroir de l’âme ? Les siens, immensément ouverts, infiniment tristes, expriment l’indicible. Ils racontent la tanière où elle rentre chaque soir le coeur lourd, les loups qui guettent la moindre faute quand d’autres peuvent se livrer sans retenue pour trouver le réconfort. Tiraillée entre la souffrance que lui infligent des parents «maltraitants» et l’amour inconditionnel qu’elle leur porte, c’est elle qui se retrouve en cage, épiée par des oiseaux aux regards alarmés. Il émane de ce petit ouvrage une étonnante douceur. Texte et dessins, à la fois sobres et hautement symboliques, comme les couleurs qui déclinent le rouge dans toutes ses tonalités, concourent à suggérer plutôt qu’à formuler le caractère dramatique du sujet abordé. Puis contre toute attente, l’enfant silence révèle son tourment, et retrouve ainsi la légèreté de vivre. Comme si dans la parole résidait la clé de la sérénité. Support idéal pour sensibiliser les petits à la différence, l’univers de « L’Enfant du silence » pourrait néanmoins provoquer quelques terreurs nocturnes.

L’Enfant du silence  de Cécile Roumiguière et Benjamin Lacombe
Editions seuil, 2008


Un sur deux

C’est un grand jour pour Mark Nelson. Après avoir tout investi dans son travail, à la suite de la mort tragique de sa petite amie, il est nommé dans l’équipe de John Mercer, flic légendaire, qui vient de retrouver son poste après une longue dépression.  C’est ce moment précis que choisit l’ennemi intime de Mercer pour reparaître. Un tueur qui s’en prend aux couples et ne laisse qu’un des deux amants en vie. Lorsqu’il enlève une jeune femme et son compagnon, Mercer et Nelson n’ont que quelques heures pour les retrouver. Ce n’est que le début d’un puzzle cauchemardesque, aux pièces parfaitement ciselées. Les apparences sont en effet trompeuses et le plan du tueur se révèle peu à peu une manipulation machiavélique à l’intensité dramatique et au rebondissement final digne des plus grands thrillers.

Un sur deux
de Steve Mosby
Éditions Sonatine, 2008



Le Magicien

Emprisonné depuis onze ans suite à la violente agression d’une vieille dame, Arnaud Lécuyer est un détenu modèle. Personne ne sait qu’il a tué trois de ses codétenus. Personne ne sait qu’il est le Magicien, ce tueur d’enfants qui, des années plus tôt, avait semé la terreur dans Paris en attirant ses proies par des tours de magie. Libéré pour bonne conduite, le petit homme reste discret. Jusqu’à ce que ses démons reviennent lui parler, jusqu’à ce que sa « collection » revienne le hanter. Jusqu’à ce que des enfants croisent sa route… L’agression d’un jeune garçon relance la piste du Magicien. Le commissaire Ludovic Mistral, de retour des Etats-Unis où il a rencontré des profilers du FBI, est chargé de l’affaire.

Le Magicien de Jean-Marc Souvira
Éditions Fleuve noir, 2008    

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *