Lire

L’Europe des lettres

Le XVIIIe et le XIXe siècle se disputent le titre de «siècle de l’épistolaire ». Véritable plaque tournante de la communication, les échanges épistolaires ébauchent, au cours du long XIXe siècle (1789-1914), la mise en réseau de l’espace européen. Quelques grands noms de la culture européenne, de Goethe à Mme de Staël, en passant par Stefan Zweig et Romain Rolland, prennent leur place dans cette histoire, comme autant de bornes dans les réseaux qui couvrent l’Europe post-révolutionnaire, à l’heure de la première mondialisation. Marie-Claire Hoock-Demarle suit la naissance, l’essor et la crise d’un modèle intégrateur, où l’esprit national se concilie avec l’appartenance à un monde commun, transcendant différences de langues et de religions, conflits politiques et tensions économiques. Elle met en évidence la part de vie que l’écriture de la lettre inventa et préserve jusqu’à nos jours.

L’Europe des lettres de Marie-Claire Hoock-Demarle
Editions: Albin Michel, 2008


Alcibiade

Ce livre n’est pas une biographie romancée : il rapporte les faits, cite les textes, donne les sources ; mais on pourrait s’y tromper, tant la vie même d’Alcibiade multiplie les aventures et les péripéties les plus romanesques. Pupille de Périples, ami de Socrate, paré de mille dons, il semblait devoir dominer la vie politique d’Athènes au Ve siècle avant Jésus-Christ. Il le fit, au début. Mais Il était ambitieux et imprudent ; les scandales le guettaient. Il fut exilé, condamné à mort, rappelé, chassé à nouveau – non sans avoir, entre-temps, présidé à la politique des ennemis d’Athènes, Sparte ou les satrapes perses. Cela fait beaucoup de désordres ; et déjà les historiens anciens voyaient dans ces désordres l’effet d’une crise frappant alors la démocratie athénienne.

Alcibiade de Jacqueline de Romilly
Editions : Tallandier, 2008


Pourquoi êtes-vous pauvres ?

La pauvreté : une réalité quotidienne pour des millions d’individus sur la planète, un spectre pour ceux qu’elle épargne et qui la redoutent, l’analysent ou cherchent des raisons pour l’éradiquer. Bien avant que le débat international ne s’enflamme sous la pression de terribles événements, William T. Vollmann a décidé de parcourir la planète pour entendre, de la bouche même de ceux que la pauvreté a, soit condamnés depuis les origines, soit rattrapés à un moment ou un autre de leur existence, ce qu’ils avaient à dire sur les raisons de l’état auquel ils se trouvaient réduits, ainsi que sur les effets qu’une telle situation produit chez les individus.

Pourquoi êtes-vous pauvres ? de William T. Vollmann
Editions: Actes Sud, 2008

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *