Lire

Comment fabrique-t-on un kamikaze ?

Le troisième est un phénomène multidimensionnel. C’est un sujet de recherche qui  été largement abordé en sciences politiques et en relations internationales, mais abandonné par la géographie urbaine et l’économie spatiale. Pourtant, le terrorisme concerne la ville et l’espace réel et cognitif des kamikazes, de savoir où ils sont localisés spatialement, de quelle manière ils ont vécu le quotidien. Comment fabrique-t-on un kamikaze ? Toutes ces interrogations sont abordées dans cet ouvrage à partir d’un cas précis : les attentas terroristes du 16 mai 2003 à Casablanca. Ces attentats ont fait l’opposition entre deux mailles : un centre riche et une périphérie délaissée et une consommation de luxe, entrée deux économies : une économie formelle et une autre informelle.

Comment fabrique-t-on un Kamikaze ?
de Brahim Marrakchi – Édition Koutoubia : 2009


Retour en terre

Donald, un métis chippewa-finnois de 45 ans, est marié à une femme blanche, et père de deux enfants. Atteint d’une sclérose en plaques, il réalise que personne ne sera capable de transmettre à ses enfants l’histoire de leur famille après sa mort. D’un naturel peu bavard, il commence alors à dicter à sa femme Cynthia des histoires qu’il n’a jamais partagées – sur sa relation à un héritage spirituel unique ou sur la façon dont voilà trois générations, sa famille s’installa dans le Michigan et fit fortune dans l’industrie du bois.

Retour en terre de Jim Harrison
Editeur : 10/18 – Publication : 5/3/2009


La vie passera comme un rêve

L’image de Gilles Jacob est indissociable de la «montée des marches», chaque année sur la Croisette, dans la deuxième quinzaine de mai. Depuis 1977, il est l’âme du festival de Cannes. Dés l’âge de dix-huit ans, il s’intéressa au cinéma, pour ne jamais quitter le milieu. Mais il a pourtant eu une double vie partagée entre la cinéphilie et la biologie. Il nous retrace cette ambivalence en nous relatant ses souvenirs de la Deuxième Guerre mondiale jusqu’aux rencontres avec les plus grandes stars.

La Vie passera comme un rêve
de Gilles Jacob – Editeur : Robert Laffon
Publication : 9-3-2009


Intelligence économique et guerres secrètes au Maroc

La chute du mur de Berlin, le 9 novembre 1989, marque la fin de la guerre froide. Du coup, 100.000 officiers supérieurs du renseignement sont au chômage technique. À l’Est, leur reconversion  sera politique, comme en témoigne l’ascension fulgurante de Vladimir Poutine. À l’Ouest, elle sera économique. Cette élite extrêmement bien formée va grossir les rangs des multinationales anglo-saxaxonnes. Naîtra ainsi au sein des entreprises une nouvelle pratique : l’Intelligence économique.  Désormais  avec la mondialisation, la guerre économique est déclarée. Tout aussi terrible et meurtrière que les guerres conventionnelles. Elle met au ban de l’humanité ceux qui ne veulent pas changer ou qui croient à l’abri. Pays aux mille défis, le Maroc a besoin d’une stratégie de guerre économique, qui permettra le jaillissement du dirigeant marocain hybride, qui sait surveiller comme les Chinois, analyser comme les Français, et agir comme les Anglo-saxons. À l’aide d’exemple plus étonnants les uns que les autres, l’auteur, fin connaisseur des guerres secrètes qui se mènent au Maroc et ailleurs, nous fait au cœur même de cet étrange univers et lance les pistes pour une doctrine marocaine rénovée de sûreté économique.


Intelligence économique et guerres secrètes au Maroc
édition Koutoubia 2009


Scarpetta

Oscar Bane a exigé son admission dans le service psychiatrique de l’hôpital de Bellevue. Il redoute pour sa vie et prétend que ses blessures lui ont été infligées au cours d’un meurtre ; meurtre qu’il nie avoir commis. Il ne se laissera examiner que par Kay Scarpetta, médecin légiste expert, l’unique personne en qui il ait confiance. À la demande du procureur, Jaimie Berger, Kay se rend à New York City et entreprend cette enquête avec son époux Benton et sa nièce, Lucy. Elle n’est sûre que d’une chose : une femme a été torturée et tuée, et d’autres morts violentes sont à craindre. Kay se lance et très vite une vérité s’impose : le tueur anticipe avec précision où se trouve sa proie, ce qu’elle fait, et pire encore, les avancées des enquêteurs. Kay Scarpetta devra faire face à l’incarnation du mal…

Scarpetta de Patricia Cornwell

Editeur : Deux Terres – Publication : 18-3-2009

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *