Livre pour tous

Livre pour tous

Le livre est à l’honneur cet été. En effet, un nouveau programme national baptisé « Le livre sur la plage » débutera le 15 juillet et se prolongera jusqu’au 31 août prochain. Initié par le secrétariat d’Etat chargé de la Jeunesse, ce programme consiste en l’installation le long des plages du Royaume d’un réseau de bibliothèques pour permettre aux estivants, particulièrement les jeunes et les enfants, de lire durant la période d’été. Ainsi, les estivants, tous âges confondus, pourront jouir des plaisirs de la lecture tout en profitant de grands moments de bonheur au bord de la plage. Les accros du livre de tout genre (roman policier, aventure…) y trouveront leur compte. Ceux qui n’ont pas encore savouré l’imaginaire des écrivains, c’est l’occasion ou jamais de s’y mettre.
Par ailleurs, « Le livre sur la plage » entend consacrer la politique de l’Etat en plaçant la lecture et le livre au centre des intérêts publics et rapprocher le livre des citoyens, en créant des espaces de lecture sur les plages. Cette initiative vise à sensibiliser les jeunes et les parents à l’importance de la lecture et au rôle du livre dans le processus de formation, d’instruction et de distraction. Sans oublier l’importance de cultiver chez eux le plaisir de lire et en faire un plaisir contagieux, qui prendra racine dans la société. En somme, plus de 20 plages du Royaume profiteront de ce programme, de Sâïdia à Dakhla, en passant par Al Hoceïma, Tétouan, Tanger, Asilah, Kénitra, Rabat, Bouznika, Mohammédia, Casablanca, El Jadida, Safi, Essaouira, Agadir, Tan-Tan et Laâyoune.
Rappelons que ce nouveau programme est le prolongement du «Temps du livre», initiative du secrétariat d’Etat chargé de la Jeunesse lancée l’année dernière. Elle a été marquée essentiellement par la campagne nationale de don du livre qui a permis la collecte de 200.000 livres et la création de 200 bibliothèques dans les maisons des jeunes. Elle vise, entre autres, de faciliter aux citoyens, notamment les jeunes, l’accès au livre et promouvoir la lecture, cette habitude qui se perd de jour en jour dans la société marocaine. Cette année, à l’occasion de sa 2ème édition, plusieurs actions ont été menées. La première portait sur la création d’un réseau national de cafés littéraires. Le public assistait à des rencontres régulières avec des intellectuels et des écrivains, qui animaient des débats ayant trait à la question de la lecture. La deuxième action, initiée sous le thème « Les jeunes fêtent leur livre», consistait à organiser des manifestations et des rencontres dans les différentes régions du Royaume où les écrivains et les intellectuels racontaient aux jeunes leurs expériences littéraires. Cette opération visait, entre autres à susciter chez les jeunes le désir de lire, d’écrire et de créer.
La troisième action, sous le thème « Que lisent les jeunes ? Qu’est-ce qu’ils écrivent ? », consistait en un concours national des clubs de lecture où les jeunes écrivains et poètes en herbe rivalisaient d’ingéniosité.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *