à l’Académie du Royaume du Maroc : Marcelino Oreja Aguirre livre «un regard européen sur l’Amérique Latine»

à l’Académie du Royaume du Maroc : Marcelino Oreja Aguirre livre «un regard européen sur l’Amérique Latine»

L’Académie du Royaume du Maroc continue à percer les secrets intellectuels autour de l’Amérique latine.

Vendredi dernier, c’était au tour de Marcelino Oreja Aguirre, ex-ministre espagnol des affaires étrangères, d’animer une conférence dans le cadre du cycle dédié par l’Académie à cette partie du continent américain. Son intervention ayant porté sur «Un regard européen sur l’Amérique latine», M. Oreja Aguirre, également président d’honneur de l’Académie des sciences morales et politiques à Madrid, indique que son pays et le Sud de ce continent ont des relations spéciales. «Les relations européennes et l’Amérique latine représentent un sujet d’actualité», précise-t-il dans ce sens. Pour lui, l’Europe doit avoir des regards sur cette partie du continent américain qui traverse parfois des moments difficiles. Par l’occasion il se pose des questions sur la manière de soutenir l’intégration régionale de l’Amérique latine avec les Caraïbes. A ce propos il évoque le dynamisme de l’alliance du Pacifique. «L’Union européenne doit être comme un observateur de cette alliance», estime l’ex-ministre. Aussi l’UE doit, à ses yeux, appuyer la stratégie de la sécurité de l’Amérique centrale. Parallèlement, M. Oreja Aguirre évoque la situation problématique au Venezuela avec lequel il dit avoir eu d’excellents rapports du temps de son poste au ministère espagnol des affaires étrangères. «Cette attention à l’Amérique Latine à partir de l’Europe est un engagement que nous devons prendre», enchaîne-t-il.

Quant à l’avenir des relations entre l’Espagne et l’Amérique latine, le responsable indique être «optimiste». Pour lui, il est assez important de voir la manière de coopérer dans différents domaines non seulement économiques mais aussi sécuritaires. «Nous devons essayer de continuer les négociations entre l’UE et le Mercosur en parachevant les accords entre l’Union et l’Amérique latine», ajoute l’intervenant. 

Par l’occasion, il met l’accent sur le rôle important que peut jouer le Maroc dans plusieurs domaines y compris celui économique.

Le président d’honneur de l’Académie des sciences morales et politiques à Madrid ne manque pas de s’exprimer sur la langue de son pays. Il recommande d’ailleurs la promotion de l’espagnol qui a une présence de par le monde après l’anglais.

Au-delà du regard européen sur l’Amérique latine, Abdeljalil Lahjomri, secrétaire perpétuel de l’Académie du Royaume, indique, pour sa part, que l’objectif de cette conférence est de consolider les relations entre cette académie marocaine et celle espagnole.

Articles similaires

1 Comment

  1. Tanjaoui

    Les espagnols sont présents depuis des siècles en Amérique latine, le Maroc doit s’appuyer sur l’Espagne pour nouer des relations économiques Win Win entre marocains et espagnols avec les latinos

    Reply

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *