Ce cher et obscur Sigmund

Ce cher et obscur Sigmund

C’est peut-être là la dernière fois que le grand maître va s’exprimer devant ses élèves et ses disciples qui sont réunis autour de lui, partagés entre admiration et appréhension.  Le but de cette réunion de grande urgence est de fuir l’Autriche. On devine pourquoi Hitler devient le maître de la région. Plus personne n’est à l’abri. Pourtant, Freud reste malgré l’invasion des nazis? De nombreuses questions se posent alors et auxquelles Eliette Abécassis, en grande enquêtrice, tente de répondre : Quel secret renferme la lettre retrouvée par son fils ? Comment Marie Bonaparte parviendra-t-elle à le convaincre de partir ? Qui est le mystérieux Anton Sauerwald ?  Nous sommes donc face à l’un des mystères de ce personnage hors du commun, le père de la psychanalyse qui demeure, malgré tant d’écrits et d’exégèses, une figure aux multiples zones d’ombre. Ce roman déroutant et plein de surprises offre un nouveau regard du père de la psychanalyse.  

Eliette Abécassis, à qui l’on doit l’excellent «Qumran», signe ici un roman d’enquête d’une grande force, avec toujours ce souci du détail, cette manière bien caractéristique de l’auteur de mener ses investigations par paliers, laissant le final  exploser en apothéose.  Pour cette agrégée de philosophie, cette plongée dans la vie de Sigmund Freud est à la fois une volonté de faire plus de lumière sur la complexité du grand penseur, mais aussi sur toute une période sombre de l’histoire  humaine où les barbaries ont pris le dessus sur la liberté. D’ailleurs, le lien entre libertés individuelles et le père de la psychanalyse, l’homme qui a mis le moi et le surmoi au-devant de la scène, est très fort, dans un roman, qui pose la question de l’engagement pour la survie des autres. Qui était Freud, finalement ? Un penseur humaniste ? Un personnage cynique et sans illusions ? Un sympathisant des nazis ? Où le chantre de la liberté à travers l’accomplissement de soi et l’acceptation de ses travers ? Au fil des pages, Eliette Abécassis brosse un portrait aux multiples variations sur un homme toujours fuyant.

Editions Flammarion 240 DH.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *