«Excursions dans la zone intérieure» de Paul Auster

«Excursions dans la zone intérieure» de Paul Auster

Le grand écrivain new-yorkais,Paul Auster, revient à la charge sur le métier d’écrivain, sur la mémoire et l’écriture dans un nouveau livre, qui n’est pas un roman, pas une biographie, mais un mélange, subtil des deux. Déjà dans Chronique d’hiver, Paul Auster avait fait un long crochet sur son passé. Il avait revisité l’influence du corps et des sensations physiques sur le jeune homme qu’il était et ce qui le préparait à l’auteur qu’il allait devenir. Dans «Excursions dans la zone intérieure», l’auteur de «Cité de verre», de «Tombouctou» et «Dans le Scriptorium», sillonne son propre paysage mental, parcourt son enfance à la recherche d’indices sur ces prédispositions humaines, sur ces espoirs, ses goûts, ce qui le touchait, le faisait vivre et soutenait son cheminement de penseur.

On découvre avec Paul Auster tout un univers fait de héros d’enfance, de visages cinématographiques, des grands noms du base-ball et surtout l’image de Dieu qui se dessine en filigrane au fil des pages. Questionnements d’un jeune enfant sur le sens de la vie, sur toutes ces icônes qui le faisaient vibrer et en lesquelles il plaçait tant d’espoir. A travers des instants de grande lucidité et des moments de doute, on traverse avec Paul Auster son propre champ mental. On fait une belle plongée en spéléologue de son propre esprit pour chercher quels étaient nos repères en tant que gamins.

On passe des rêves aux interrogations diurnes, on vacille entre ce qui est acquis et ce qui relève de l’hypothétique tant l’univers de l’enfance est insaisissable.  Mais au-delà de la vie de Paul Auster enfant, il y a tout un pan de la vie américaine, de la deuxième moitié du XXème siècle qui défile ici. D’ailleurs plus de cent illustrations sélectionnées par l’écrivain viennent, en fin de volume, incarner ces figures tutélaires et ces temps forts qui ont marqué l’imaginaire d’un grand écrivain. Mais à travers une œuvre aussi bien détaillée, bien conçue et écrite avec autant de facilité et de simplicité, nous avons une idée plus ou moins précise sur le cheminement de l‘un des écrivains les plus forts aujourd’hui, non seulement aux USA, mais dans le monde.

On comprend aisément comment Paul Auster a pu composer une telle œuvre, avec autant de précision, sur la continuité, avec constamment ce souci d’être au plus près de soi pour rendre compte de préoccupations universelles dans un monde éclaté. «Excursions dans la zone intérieure» est un livre atypique sur un homme qui a marqué les lettres modernes par la force de son propos et la simplicité de son écriture, toujours ancrée dans le vécu.
 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *