«Islam et femmes : les questions qui fâchent» de Asma Lamrabet

«Islam et femmes : les questions qui fâchent» de Asma Lamrabet

L’Islam, tel qu’il nous a été expliqué et enseigné, ressemble à une religion qui tend plus vers la misogynie que vers la parité. La femme de nos jours se retrouve devant un dilemme cornélien ; se plier à la soumission ou se rebeller au risque de passer pour une hérétique. Mais est-ce une fatalité? N’y a-t-il pas un juste milieu qui peut concilier entre l’émancipation de la femme et sa piété ?

A travers son nouvel ouvrage «Islam et femmes : les questions qui fâchent» Asma Lamrabet, nous invite à une relecture actualisée des préceptes religieux qui semblent quelque peu machistes,  en proposant une vision plus contemporaine. Une vision pour déconstruire certaines idées reçues. A travers un questionnement et une analyse logiques, des extraits du Coran, des exégèses réformistes d’érudits contemporains…, elle aborde et décortique des questions cruciales, telles que  l’égalité des sexes, la polygamie, l’héritage, l’obligation du port du voile…

Loin d’être un prêche, ce livre se veut une incitation à repenser l’Islam et surtout à faire la part entre ce que dit vraiment le Coran et ce qu’on lui fait dire depuis des lustres à travers des interprétations qui aujourd’hui sont devenues obsolètes. C’est un livre qui s’adresse à la fois aux musulmans et aux non musulmans. En tout cas c’est un effort louable, une contribution de la part de l’auteure qui animerait davantage le débat et l’échange d’idées à propos de ce sujet.

Extraits du livre :

«…   Les musulmans, comme leurs prédécesseurs des autres monothéismes, se sont réapproprié ce discours discriminatoire à partir de leur contexte et de leur propre lecture de l’Islam».

  «Les croyances de chacun sont de l’ordre de l’intimité des cœurs, et la liberté de conviction est autant un droit humain fondamental qu’une exigence éthique émanant du message spirituel de l’Islam. Il est important de le rappeler à ceux qui font dire à ce Message le contraire de ce qu’il révèle».

Par: Fatima Missaoua

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *