Les contes et blagues cohabitent dans l’œuvre de Papa Demba Mbaye

Les contes et blagues cohabitent dans l’œuvre de Papa Demba Mbaye

Certains contes et blagues rappellent d’ailleurs le contexte marocain où l’écrivain baigne depuis quelques années.

Après son premier livre «La vie des Sénégalais au Maroc» l’écrivain Papa Demba Mbaye vient de publier «Contes et blagues d’Afrique Noire ». Dans cette œuvre publiée par la maison d’édition marocaine Kalimate, l’auteur regroupe des contes et blagues issus de différents pays du continent africain. Ainsi, le lecteur prend du plaisir à lire dans cette publication les contes intitulés «La jalousie», «Le perroquet» entre autres, ainsi que les différentes blagues comme «Le fou et l’imam», «Zébal», «Le passé», «Bébé» et «Le converti».

Certains contes et blagues rappellent d’ailleurs le contexte marocain où l’écrivain baigne depuis quelques années.
Ceci étant, le choix de Papa Demba Mbaye s’est porté sur les contes pour les leçons de morale qu’ils véhiculent à propos de la société africaine. «Nos contes pourraient indiquer aux lecteurs certaines de nos caractéristiques», estime l’auteur d’origine sénégalaise dans la préface de son livre en prenant appui dans le regard de l’auteure, Sylvie Loiseau. «Le conte africain est un enseignement et il le revendique (…). Le conte africain provoque chez les auditeurs de forts sentiments et impose des normes morales», estime Sylvie Loiseau dans son livre «Les pouvoirs du conte».

Quant aux choix des blagues, outre les contes dans son œuvre, il s’est fait, selon Papa Demba Mbaye, pour les messages que celles-ci portent au-delà de leur caractère humoristique. «Les blagues indiquent aussi des modes de pensée, des conduites, des comportements, une certaine psychologie des personnes et des groupes», enchaîne l’écrivain en s’expliquant sur l’idée de compiler ces contes et blagues à la fois. «J’ai pensé qu’il serait utile de recenser quelques-uns de ces contes et de ces blagues, riches en enseignements», précise l’auteur en justifiant sa démarche. «Il est de notre devoir, à tout un chacun, Africain de surcroît, de préserver ce patrimoine que nous ont légué nos arrières, arrières grands-parents», détaille-t-il dans l’introduction de son livre qu’il dédie à sa famille et son ami éditeur, Driss Bouissef Rekab, également professeur universitaire à la retraite.

Pour rappel, Papa Demba Mbaye est né à Darou Mousty en 1976. Avant d’être écrivain, il a enseigné le français pendant dix ans.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *