L’homme le plus riche de Babylone de George Samuel Clason

L’homme le plus riche de Babylone de George Samuel Clason

Le chemin de la prospérité n’est guère très loin si on arrive en effet à réussir la mise en œuvre du plan financier présenté par l’auteur. L’engouement pour cet ouvrage s’est traduit par l’adhésion de millions de lecteurs qui se sont dit «enrichis grâce aux conseils de l’auteur».

Il a été proclamé d’ailleurs comme étant la meilleure œuvre d’inspiration traitant de l’économie et de la prospérité. L’auteur s’appliquera en effet tout le long de l’ouvrage à offrir toutes sortes de paraboles instructives à l’atteinte d’un tel objectif. Et c’est dans un style simple que George Samuel Clason présente à ses lecteurs un plan financier destiné à les lancer sur la voie de la richesse.

«L’Homme qui désirait de l’or, L’Homme le plus riche de Babylone, La déesse Chance, Les tablettes d’argile de Babylone »… Les lecteurs s’inspireront des différentes expériences pour s’enrichir. Né en Louisiane le 7 novembre 1874, George Samuel Clason (décédé le 07/04/1957) était un homme d’affaires et écrivain. 

Il a à son actif deux sociétés, «The Clason Map Company of Denver Colorado» et «The Clason Publishing Company». On doit à l’homme aussi  le premier atlas routier des USA et du Canada. Mais c’est surtout son ouvrage «L’homme le plus riche de Babylone» qui l’a rendu célèbre». Ecrit en 1926, l’ouvrage a été vendu en effet à plus de 2 millions d’exemplaires. Rédigé sous forme de fable, illustrant l’histoire de Babylone, le livre est un véritable recueil de principes de base pour devenir riche.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *