SIEL 2018 : Le programme en avant-première

SIEL 2018 : Le programme en avant-première

Plusieurs écrivains et intellectuels issus de plusieurs pays sont invités à animer ces conférences. Parmi lesquels Ghyas Madhoun (Palestine), Mohamed Hassan Alwan (Arabie Saoudite), Faouzi Karim (Irak) et Kamal Daoud (Algérie).

Ils seront presque 700 exposants directs et indirects invités à participer à la 24ème édition du Salon international de l’édition et du livre de Casablanca (SIEL), prévue du 8 au 18 février. Ce rendez-vous culturel le plus attendu dans la capitale économique promet une programmation riche et variée. Selon Hassan El Ouazzani, directeur du livre au ministère de la culture et coordinateur du comité d’organisation, «le programme se décline cette année en une centaine d’activités, comprenant des conférences thématiques, des tables rondes, des hommages, des rencontres, avec la participation de nombreux intervenants venus de plusieurs pays». Au programme, on retrouve le Prix Ibn Battouta pour la littérature du voyage. Cette compétition initiée par le Centre arabe de littérature géographique «Irtyad El Afaq» récompensera dix gagnants. «Ce prix sera organisé pour la 2ème fois au Maroc. Cette année 10 gagnants seront primés dont sept Marocains», souligne M. El Ouazzani.

Outre le Prix Ibn Battouta, le SIEL 2018 sera marqué par l’organisation du «Prix de lecture». En ce qui concerne les conférences, six seront axées chacune sur une thématique précise. Selon la même source, «elles seront placées sur plusieurs thèmes dont «La littérature et la musique », «La littérature et le théâtre» et «La littérature et le cinéma»». Ainsi plusieurs écrivains et intellectuels issus de plusieurs pays sont invités à animer ces conférences. Parmi lesquels Ghyas Madhoun (Palestine), Mohamed Hassan Alwan (Arabie Saoudite), Faouzi Karim (Irak), Kamal Daoud (Algérie) et autres.

Plusieurs rubriques ponctuant le programme à l’instar de «Les Nuits de Poésies», «Une heure avec un écrivain», «Dakira» et «Les noms sur podium». Cette rubrique accueillera plusieurs écrivains tels que Abdellatif Laâbi, Mohamed Berrada ou Asmaa Lmrabet. «Nous avons créé une nouvelle rubrique. Elle consiste à créer un duo entre deux écrivains appartenant à deux générations différentes», explique M. El Ouazzani. Le public découvrira trois chapiteaux dont chacun porte un nom. «Le premier est nommé «Oujda» à l’occasion de la nomination de cette ville capitale de la culture arabe. Le deuxième «Caire» et le grand chapiteau appelé «Qods»». Par ailleurs, l’espace enfant sera plus attractif lors de cette édition. «Nous veillons, à chaque édition, à concocter une programmation plus riche afin de séduire les enfants. Cette année, l’espace accueillera plusieurs invités de marque à l’instar de l’actrice égyptienne Yousra». Ceci étant, les organisateurs ambitionnent d’attirer plus de 300.000 visiteurs. «Je crois que malgré les conditions climatiques, on peut dépasser ce chiffre», conclut M. El Ouazzani.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *