Soutien à l’édition et au livre : À vos projets culturels !

Soutien à l’édition et au livre : À vos projets culturels !

Avis aux auteurs, éditeurs, libraires ou associations ! Le ministère de la culture vient de lancer un appel à candidature pour bénéficier des subventions réservées au soutien du secteur de l’édition et du livre, au titre de la première session de l’année 2016.

Selon un communiqué du ministère, «ce programme de soutien aux projets culturels dans le secteur de l’édition et du livre est doté d’un budget de 10 millions de dirhams pour les deux sessions de 2016. Il couvre les domaines spécifiés dans le cahier des charges et concerne les composantes suivantes de la réalisation des livres et revues: indemnités des membres des comités de lecture et des correcteurs et frais d’infographie, de mise en page et d’impression».

Ainsi cette subvention cible les domaines de l’édition du livre, l’édition des revues culturelles, la création et la modernisation des revues culturelles électroniques, la participation aux Salons du livre nationaux et internationaux, la participation des écrivains marocains aux résidences d’auteurs, la création, la modernisation et l’animation des librairies, la sensibilisation à la lecture. Pour ce faire, le dossier de la candidature doit être préparé et le formulaire dûment complété conformément aux dispositions du cahier des charges. Les candidats doivent envoyer leur demande de soutien et le formulaire (accompagnés des documents constituant le dossier) à : Ministère de la culture, Direction du livre (17 rue Michlifen, Agdal, Rabat) entre le 21 décembre 2015 et le 21 janvier 2016.

Il est à rappeler que 561 projets ont été soutenus au titre de l’année 2015. Pour l’exercice 2016, il a été doté d’un budget de 10 millions de dirhams. «Ce dispositif de soutien entend encourager et accompagner les jeunes talents, les écrivains de renom et les professionnels du secteur, avec une exigence constante de qualité, de créativité et de rayonnement, et avec l’ambition de rapprocher le livre du grand public, dans le plein respect de l’indépendance des écrivains et des professionnels du secteur et de la liberté de leur choix», ajoute dans ce sens le communiqué du ministère.
 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *