Tanger fête le livre: Cinquième Salon régional qui lui est dédié

Tanger fête le livre: Cinquième Salon régional qui lui est dédié

Rapprocher le livre du grand public, tout en développant le goût pour la lecture chez les jeunes. Tel est l’objectif principal du cinquième Salon régional du livre de Tanger, dont les activités se poursuivent jusqu’au 28 juin.

Organisée par la délégation de la culture de Tanger en partenariat avec le Forum de la pensée, de la culture et de la création, cette édition réussit à réunir quelque 35 exposants venus en particulier des maisons d’édition régionales et nationales, des représentants des associations opérant dans les domaines culturels et la promotion des livres ainsi que les instituts et les centres culturels étrangers basés dans la ville du détroit.

Selon les organisateurs, cette manifestation livresque de sept jours, dont le lancement des travaux coïncidait avec le début du mois sacré de Ramadan, est bien animée en activités, et ce, en vue d’accueillir plus de visiteurs que les quatre années précédentes. Surtout que «le choix est porté, cette année, sur le jardin d’Aïn Ktiouet, connu pour son emplacement au centre-ville, pour accueillir la majorité des activités programmées dans le cadre de cet événement livresque», indique Larbi El Mesbahi, délégué de la culture à Tanger.

Il est à noter que cet événement livresque s’inscrit dans le cadre du programme des salons régionaux du livre, lancé depuis quelques années par le département de la culture. En plus de l’espace dédié aux 35 exposants dans le jardin d’Aïn Ktiouet, le programme de ce Salon comporte une exposition collective d’une quarantaine d’artiste-peintres de la région à la galerie d’art contemporain Mohamed Drissi.

Cette cinquième édition est marquée par la programmation, au cours d’une semaine, des débats et des tables rondes, dont celles portant sur «La politique culturelle problématique dans la région Tanger-Tétouan et la question du soutien» (le 27 juin) et «Motiver à lire : est-il une responsabilité de l’école ou de la famille ?» (le 28 juin). Et à l’instar des quatre précédentes éditions, il se distingue par des séances de signature de livres en présence de leurs auteurs.

Parmi lesquelles figure celle consacrée, vendredi 26 juin, à la présentation du nouvel ouvrage «Le silence blanc» de son auteur Mokhtar Chaoui. Il s’agit aussi de l’organisation au profit du public des ateliers de dessin, l’écriture, la lecture et le conte. Et au grand bonheur des participants, la programmation de ce cinquième Salon est également marquée par des ses soirées poétiques en présence d’une pléiade de poètes marocains, dont Ahmed Faraj Roumani, Fatima Zahra Bennis, Azzeddine Chentouf et Ali Ouriaghli.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *