Triste monde arabe

Triste monde arabe

Tout part des «Mille et Une Nuits». Contes riches qui ont marqué l’imaginaire de tant d’écrivains du monde entier, mais surtout du monde arabe. Tout commence en 2009 quand le metteur en scène britannique Tim Supple fait appel à l’auteure libanaise, Hanan el-Cheikh. L’objectif du metteur en scène était de donner corps à ce grand récit pour une adaptation théâtrale des Mille et Une Nuits. Hanan el-Cheikh se penche sur le projet et livre une série de textes tous aussi forts les uns que les autres. L’écrivaine libanaise s’est concentré sur une vingtaine de contes. Elle les a remis au goût du jour, leur a donné une teinte actuelle, plus moderne, plus en adéquation avec  le monde où elle évolue, son passé, ce monde arabe à la fois fascinant et étrange…  Vingt contes, vingt situations humaines qui doivent toutes se tenir en une nuit, comme dans les Mille et Une Nuits.

Evidemment, on ne peut traiter de ce texte référence de la littérature arabe et orientale sans parler d’érotisme, de fantastique, de rêves et d’espoirs déçus. Mais, comme toujours chez Hanan el-Cheikh, les textes prennent vite une autre tournure. On y retrouve son regard de féministe,  d’humaniste, très proche des préoccupations des femmes dans un univers arabo-musulman où les hommes dominent et font autorité. Face à ce duo connu composé de Shahrayâr et de Shéhérazade, Hanan el-Cheikh ajoute un autre personnage en la personne du calife Haroun Al Rachid, pour montrer que l’on peut être prince et éclairé, humaniste, amoureux de la justice et défendant les femmes, les enfants et les plus démunis. Tout passe finalement dans ces récits: le monde musulman d’aujourd’hui avec ses failles, ses dérives, ses anachronismes. La situation de la femme, l’obscurantisme à la fois religieux et intellectuel, la manipulation, l’injustice. Bref, «La maison de Shéhérazade» devient du coup, celle de toutes les Arabes et de toutes les musulmanes, où qu’elles soient, quelles que soient leurs conditions. Hanan el-Cheikh signe ici un ouvrage actuel, au plus près des réalités arabes, avec à la fois un regard sans concession, mais drôle et léger.

Editions Actes Sud. 180 DH

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *