Loft Story, le retour

Prévue pour avril 2002, l’émission de télé réalité, « Loft Story 2, le retour » aurait mis les bouchées doubles pour ne pas être une réplique identique de la première version. Le retour promet de nous étonner et de nous surprendre. Donc pleins de surprises en perspective pour tous les fans, y compris marocains (parce que vous êtes quand même nombreux à suivre ce type d’émission)… Au programme donc et pour commencer : un nouveau décor avec mobilier tout frais, plus de verdure… Et déjà le Loft 2, avant même sa diffusion Avant même sa diffusion sur M6, le Loft 2 éveille l’intérêt et fait des recettes. Près de 200 000 jeunes se sont jetés sur leur téléphone (3,40 DH la minute quand même!) pour se porter candidat, avec une durée moyenne de cinq minutes par appel. Une opération qui a déjà dû générer un chiffre d’affaires de 3 400 000 DH, somme qui ira en grande partie dans les poches de M6 et Endemol.
Pour l’instant, 150 000 candidatures ont été rejetées, par téléphone, par le biais de « questions discriminatoires ». Parmi les critères de sélection des locataires du Loft 2, il ne faut pas être à la recherche de « notoriété » ni viser une carrière de « comédien » ou, pire encore, vouloir « changer de vie »… En outre, il faut être âgé au minimum de 18 ans pour faire partie de l’émission. La chaîne M6 a fixé la limite supérieure à 30 ans. Résultat : les 45 000 des 50 000 candidats restants ont été auditionnés dans onze villes de France, et pour la seule ville de Paris, entre 12 000 et 15 000. Pour le résultat définitif, M6 et Endemol sont encore en train de faire les sélections.
Rappelons que pour la première version de «Loft Story», il n’y avait eu que 38 000 candidatures. Suite au succès sans pareil qu’avait suscité l’émission, la «Star Academy», proposé fin 2001 par TF1, avait dépassé le cap des 100 000. «Loft Story 2» double la mise.
Le côté obscur de ce type d’émission. De l’avis de certains sociologues, l’attrait de la télé réalité est porteur de dangers. En effet, les émissions comme « Loft Story », et c’est ce qui participe au succès de ce concept, donneraient l’illusion que l’on peut s’affranchir de la lourdeur du système de compétitivité, du mérite.
L’image devient alors la clé de la réussite, de la construction de soi. Or, un an après le Loft, les premiers locataires s’en sont plutôt pas mal sortis et sont de plus ou moins grandes vedettes de la télévision.
En tout cas pour M6 qui espère un audimat élevé pour cette deuxième édition, le Loft 2 ne devrait subir que « 10 % de pertes d’audience ». Par ailleurs la chaîne espère de fortes recettes publicitaires et les annonceurs, d’abord réticents pour le Loft 1, sont plutôt partant cette fois-ci. La diffusion du Loft 2 devrait enjamber les élections et la Coupe du monde de football : donc à priori d’avril à juillet 2002. M6 prévoit aussi plusieurs autres projets, notamment une autre émission de télé réalité pendant l’été, mais aussi la diffusion d’un véritable journal télévisé de début de soirée.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *