Lors de la présentation de son ouvrage «Lumières marocaines» : Fouad Laroui appelle les jeunes à se former en art

Lors de la présentation de son ouvrage «Lumières marocaines» : Fouad Laroui appelle les jeunes  à se former en art

«Lumières marocaines» offre un tour d’horizon de la création contemporaine marocaine à travers le travail et les œuvres de 60 créateurs. Hommes, femmes, photographes, peintres, sculpteurs, plasticiens, tous composent une vision d’aujourd’hui dans toute sa diversité.

«Les jeunes doivent acquérir une certaine formation qui consiste à réfléchir sur la notion d’art». Ce sont les propos de l’écrivain Fouad Laroui, lors d’une conférence, qu’il a animée mercredi à Rabat, autour du thème «Que nous dit l’art contemporain marocain ?». En effet, cette rencontre, tenue à l’occasion de la présentation de son livre «Lumières marocaines», était une occasion pour donner son point de vue sur comment on pourrait répondre à la question «que nous dit l’art contemporain marocain ?».

«Quand je rencontre les gens qui achètent les œuvres d’art, ou les jeunes et moins jeunes fréquentant les musées, j’ai l’impression qu’il manque finalement une certaine formation. Celle-ci consiste à réfléchir sur la notion d’art», indique-t-il en ajoutant : «Quand on rentre dans un musée ou une galerie d’art, il faut se rendre compte qu’il y a toute une théorie de l’art».

Durant la même soirée, au Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain à Rabat devant une pléiade de personnalités du monde des arts, l’incontournable écrivain a signé son ouvrage «Lumières marocaines». Ce beau livre de 160 pages, dernier opus de la collection les Routes de l’Art de la maison d’éditions Langages du sud, publié en février 2018, rend un vibrant hommage à l’art contemporain du Royaume qui puise ses influences dans les couleurs de la nature, le travail de la matière, les traditions artisanales et multiculturelles. Selon Patricia Defever, directrice de la maison d’éditions Langages du sud, «le livre est né à la suite d’une rencontre qui date d’un certain temps. C’est un autre art sur l’art, ce n’est pas un jugement. C’est un regard sur une sensibilité, une façon de voir les choses».

Pour sa part, M. Laroui a indiqué que «le message de ce livre tient en un seul mot, la diversité». «Lumières marocaines» offre en effet un tour d’horizon de la création contemporaine marocaine à travers le travail et les œuvres de 60 créateurs.

Hommes, femmes, photographes, peintres, sculpteurs, plasticiens, tous composent une vision d’aujourd’hui dans toute sa diversité. A ce sujet, M. Laroui a écrit dans la préface : «Alors non : le livre que vous tenez entre les mains n’est pas «décoratif», ce n’est pas ce que les Anglais nomment un coffee-table book, c’est bien plus que cela.

Ce sont des leçons de vie, ce sont de poignants commentaires portés sur ce monde qui est le nôtre, c’est la persistance de la mémoire, c’est cent fois la preuve que la nation est un singulier pluriel et que celle-ci est ouverte à tous les vents, ce sont autant de pages qui n’attendent que votre stylet pour que s’y écrive tout ce que vous voudrez, c’est un supplément d’âme qui anime les choses, c’est un catalogue de contradictions fécondes, c’est un bréviaire de liberté… c’est le Maroc enfin, ce Maroc que le mouvement, l’épreuve et le questionnement changent sans cesse, mais sans jamais en altérer le cœur».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *