Luke, la tête en arrière

Noir Désir étant en chômage technique pour une période qui pourrait durer huit ans, les nombreux fans du groupe bordelais qui se sentent orphelins peuvent sans soucis se diriger vers les nouvel album de Luke.
Si ce nouveau disque se montre plus classique et conventionnel dans son approche rock and roll que les brûlots de Noir Désir, le chanteur semble toujours faire la même fixation sur Bertrand Cantat, à tel point que sur certains titres, le résultat est franchement troublant. Réalisé par le producteur de Dyonisos ou des Breeders,  » La Tête en arrière  » attaque direct à l’estomac, toutes guitares dehors, et devrait asseoir la réputation de Luke, un groupe qui, s’il n’invente strictement rien, se montre franchement efficace…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *