L’Université Ibn Tofaïl rend hommage à Khatibi

L’Université Ibn Tofaïl rend hommage à Khatibi

Un colloque international s’est ouvert récemment à l’Université Ibn Tofaïl de Kénitra en hommage à l’écrivain Abdelkébir Khatibi, décédé en mars 2009. Le colloque est organisé par le Laboratoire des études pluridisciplinaires de l’université et la coordination des chercheurs en littératures maghrébines et comparées sur le thème «Inscription de la trace, Khatibi ou la pensée des interstices». A l’ouverture de cette rencontre, le président de l’Université Mohamed Saouri, le doyen de la Faculté des lettres et les organisateurs, ont, tour à tour, rendu un hommage appuyé au poète, à l’écrivain, à l’essayiste, au philosophe, au critique d’art et au spécialiste de la littérature maghrébine, qui a légué à «la postérité une œuvre imposante et surtout une manière d’être en accord avec lui-même». Mustapha Bencheikh du Laboratoire pluridisciplinaire qui a côtoyé le défunt, dit de lui : «nous avons appris à ses côtés une règle d’or. La recherche est d’abord une exigence du travail de discipline. Elle ne peut s’accomplir que dans la quête permanente d’une vérité relative présentée avec humilité». Pour M. Bencheikh, le regretté Khatibi est un «intellectuel atypique» qui s’est méfié, toute sa vie durant, des idéologies et qui, sur le fil de rasoir, a tenté de tenir son chemin. La dernière fois qu’une université marocaine a rendu hommage Abdelkébir Khatibi, c’était à l’El Jadida, sa ville natale, en mars 2008 en présence de l’écrivain. Aujourd’hui, c’est l’Université Ibn Tofaïl qui reprend le flambeau mais en son absence, a rappelé, de son côté, Assia Belhabib du comité d’organisation.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *