Magie : La grippe aviaire gâche la fête

Magie : La grippe aviaire gâche la fête

Et de trois pour le festival international de la magie de Marrakech. Cet événement créé sur initiative du magicien marocain Baby Dahan continue son chemin et se déroulera cette année du 16 au 19 mars. Quelques jours avant le commencement, un fait tristement insolite vient perturber la préparation de cet événement. Le magicien français Alpha faisait partie des invités, mais à la dernière minute il annule son voyage au Maroc. Son tour essentiel est basé sur des perroquets et en se renseignant auprès de la douane, on lui a fait comprendre qu’il était interdit de faire entrer des oiseaux. Mesures de prévention contre la grippe aviaire obligent. C’est ce que nous a expliqué Baby Dahan. Résultat, le magicien reporte sa participation  à l’année prochaine. Alpha sera remplacé par un autre magicien du nom d’Olmat.   Fidèle à sa tradition, le festival propose une affiche artistique composée de magiciens en provenance de plusieurs pays différents. Ainsi, cinquante artistes de renom venus de dix pays différents dont le Canada, la Suisse et l’Allemagne sont attendus pour venir animer les soirées du festival pour une durée de quatre jours au total. De France, magicien Luc Parson, directeur artistique de ce festival, fera preuve de son savoir-faire. L’artiste est membre de la fédération française des artistes prestidigitateurs, il est aussi le fondateur en 1980 de l’école de magie de Grenoble. Il y aura également la présence d’autres illustres noms reconnus pour leur maîtrise de l’art de la magie. L’Italie sera représentée par Jean Louis Gallidie.  Le Maroc n’est pas en reste. Certains jeunes magiciens qui ont été formés par le fondateur de ce festival seront également de la partie. On pense systématiquement à Hamza, l’illusionniste âgé à peine de 14 ans. Les spectacles se dérouleront dans trois lieux différents. Contrairement à l’année précédente où les évènements les plus importants se déroulaient dans le célébrissime douar magique, d’autres espaces sont, en effet concernés. Il s’agit du théâtre Royal, de Jamâa El Fnâa et du Palais des congrès où se dérouleront les cérémonies d’ouverture et de clôture du festival. Autre nouveauté : la troisième édition de ce festival fera l’objet d’une tournée dans les plus grandes villes du Maroc à savoir Casablanca, Mohammedia, Rabat et Tanger. La première étape aura lieu dans la capitale économique à partir du 22 mars.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *