«Mains de Lumière», une exposition pour célébrer Rabat ville de lumière

«Mains de Lumière», une exposition pour célébrer Rabat ville de lumière

Elle regroupe plusieurs générations d’artistes, des pionniers et des émergents

Sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le Syndicat marocain des artistes plasticiens professionnels (SMAPP) organise une grande exposition nationale d’arts plastiques, pour célébrer «Rabat, ville lumière, la capitale marocaine de la culture».

«Mains de Lumière» est le thème choisi par le SMAPP pour cette importante manifestation culturelle en raison de sa symbolique esthétique et aussi pour célébrer tous les talents, les tendances et les sensibilités artistiques qui participent à cette manifestation. Cette exposition donne à voir des œuvres inédites réalisées spécialement par les artistes à cette occasion. Elle regroupe plusieurs générations d’artistes, des pionniers et des émergents. Une grande place a été accordée par le SMAPP aux jeunes plasticiens pour encourager leur dynamisme créatif. L’artiste-peintre et président du SMAPP, Sidi Mohammed  Mansouri Idrissi, souligne à ce sujet que l’idée de «Mains de lumière» trouve son origine dans des convictions esthétiques se fondant sur la capture de la lumière, à travers la couleur et les ondulations des traits et des formes. «Les mains de nos artistes, pionniers, jeunes et moins jeunes, sont des mains qui s’unissent ensemble dans le don et la générosité, émanant de l’éventail de la couleur et de sa cartographie, partageant ainsi la passion de l’alchimie de la lumière».

Et d’ajouter : «La mise en exergue de la symbolique de la lumière dans cette exposition nationale est un vibrant hommage au projet royal «Rabat ville lumière,  la capitale marocaine de la Culture» qui est en train de transformer cette agglomération en pôle culturel lumineux international parmi les grandes cités mondiales». Ceci étant, un beau livre qui accompagne cette manifestation témoigne, à travers des textes et des images, que les artistes plasticiens marocains, tout en étant attachés à leurs spécificités culturelles, sont ouverts aux valeurs d’ouverture et de modernité. L’exposition sera organisée dans trois espaces à Rabat, à savoir «Galerie Bab Rouah» , «Galerie Mohammed El Fassi»  et «Galerie Nobly’s». 

Ainsi, elle se déplacera à Casablanca, Fès, Marrakech, Tanger, Tétouan, Oujda, El Jadida et Lâayoune. Notons que cette exposition, prévue du 6 au 27 avril 2019, est initiée avec le soutien du ministère de la culture et de la communication -département de la culture- et en collaboration avec l’Association marocaine des arts plastiques (AMAP) et la Galerie Nobly’s.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *