Mandela, le film le plus attendu en 2004

Le cinéaste sud-africain Anant Singh, producteur du film d’un budget de 40-50 millions de dollars environ, a annoncé, la semaine dernière, que les premières scènes seront tournées mi-2003, en Afrique du Sud, par le réalisateur indo-britannique Shekhar Kapur (« Bandit Queen », « Elizabeth »). Du Transkei (sud-est) natal de Mandela à l’île-bagne de Robben Island, de Soweto à la présidence (1994-99) à Pretoria, 95% du film devrait être tourné en Afrique du Sud, avec quelques passages en Europe. Le film ne sera pas nécessairement chronologique, souligne Singh, mais avec sans doute des flashes-back.
Pour l’heure, seul le visage du « vieux » Mandela est connu. Ce sera l’Américain Morgan Freeman (« Shawshank redemption », « Seven », « Driving Miss Daisy »). L’acteur a déjà rencontré l’ancien président sud-africain à plusieurs reprises et « ils se sont très bien entendus », déclare Singh. « Je suis à la fois honoré et terrifié à l’idée de ne pas être à la hauteur pour réellement incarner cet homme », disait récemment Freeman.
Pour se familiariser davantage encore avec Mandela, tous deux ont conclu un pacte, a-t-il dit: se réunir à chaque fois qu’il seront dans le monde à moins de 1000 miles (1600 km) l’un de l’autre. « Il y aura probablement trois autres acteurs, pour Mandela enfant, adolescent, et jeune adulte s’installant à Johannesburg », a déclaré Singh. « Il y aura des auditions en Afrique du Sud. Outre les acteurs internationaux, il y aura une grande part de talents locaux ».
Cette perspective fait tourner les têtes en Afrique du Sud. Des journaux ont publié des photos de jeunes aspirants, revendiquant une ressemblance avec le jeune Mandela, ou avec son ex-épouse Winnie, et qui se verraient bien dans ce qui sera l’événement cinématographique de 2004.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *