Marché cinématographique : Hollywood lorgne le marché chinois

Marché cinématographique : Hollywood lorgne le marché chinois

De grandes compagnies d’Hollywood s’associent à des sociétés chinoises afin de poser un pied en Chine, marché du cinéma à la plus forte croissance mondiale, mais les restrictions commerciales et la censure restent d’importants obstacles à surmonter. La Chine des salles obscures reste de fait un marché très peu ouvert aux œuvres étrangères. Les recettes du box-office ont bondi de 64% en 2010 en Chine à 1,5 milliard de dollars tandis qu’aux Etats-Unis elles baissaient de 5,7% à leur plus faible niveau en 13 ans -10,5 milliards de dollars – en raison de la crise économique. Mais la Chine protège son industrie cinématographique en limitant à 20 par an, un chiffre dérisoire, le nombre de films étrangers distribués sur son territoire. L’Organisation mondiale du commerce (OMC) appelle d’ailleurs à une ouverture du marché chinois. «La Chine a perdu son procès à l’OMC et est censée permettre aux entreprises étrangères d’opérer dans la distribution» en Chine, explique Steve Dickinson, un juriste qui a des clients dans l’industrie cinématographique et travaille en Chine depuis 1991. «Mais la loi n’a pas changé – c’est juste dans les tuyaux et ce qui est certain c’est que tout reste encore soumis à l’approbation de Pékin», a-t-il déclaré à l’AFP. Les cinéastes étrangers peuvent contourner ces restrictions à l’importation en travaillant avec un partenaire chinois pour faire des films avec des investissements et des talents locaux.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *