Maroc : Participation remarquée

Maroc : Participation remarquée

Du 21 juillet au 7 août prochain, la ville de Jarach en Jordanie a fixé rendez-vous aux amateurs de la musique et des arts. C’est dans la ville la plus historique de Jordanie que se déroule la 23ème édition du Festival des arts et de la culture. Plusieurs pays participent à cette édition : l’Irak, le Liban, l’Egypte, la Syrie, la Tunisie, l’Arabie saoudite, la France, le Japon et la Jordanie. Et le Maroc dans tout cela?
Jusqu’au 23 juillet dernier, la participation du Maroc au Festival de Jarach n’était pas très sûre. Une dépêche publiée par l’agence Map, qui date du 23 juillet déclarait que le Maroc était absent de cette 23ème édition du Festival de Jarach. Ce n’est que trois jours après que l’information sur la participation effective du Maroc a été annoncée et par la même publiée par l’agence Map. En réalité, le Maroc participe bel et bien à cette édition. Le Maroc prend donc part à la 23 ème édition du Festival de Jarach à travers la présentation de l’opéra «Cavalleria Rusticana» de Pedro Mascana.
Cet opéra a été produit par le théâtre Mohammed V en partenariat avec l’orchestre symphonique de la Gendarmerie Royale et la participation de cinq solistes de la troupe Bolchoî opéra théâtre et le choeur du Maroc. Cet opéra sera présenté jusqu’au 4 août prochain.
Selon M. Jbari du Théâtre Mohammed V, ce retard dans l’information concernant la participation marocaine est dû à l’absence d’un des artistes de la troupe Bolchoï. Ils sont au nombre de cinq mais à la dernière minute, l’un d’eux s’est désisté. Alors, pour sauver la situation, un autre artiste est venu le remplacer. Ce n’est qu’à ce moment là que l’information sur la réelle participation du Maroc à ce festival a été diffusée. Cet opéra «Cavalleria Rusticana» a été présenté pour la première fois en 2003 au Théâtre national Mohammed V. Selon M. Jbari, la Jordanie a demandé au Maroc de reproduire ce même opéra à l’occasion du Festival de Jarach.
Du côté de l’ambassade de Jordanie à Rabat, personne n’est au courant de la présentation de cet opéra. On parle plutôt de l’invitation de trois personnalités du monde de la culture et des médias. Il s’agit de la présence de Hassan Najmi qui devait animer une conférence sur les écrits marocains du 23 au 29 juillet, ainsi que de Nouaman Lahlou. Celui-ci devait de sa part présenter un concert de luth. Abdelatif Jebrou, journaliste à Al Ahdat Al Maghribia, devait, quand à lui, animer une conférence mais il s’est désisté. Ainsi, le Maroc est présent au Festival de Jarach à travers trois participations, celle de la «Cavelleria Rusticana», de la conférence de Hassan Najmi ainsi que le concert de luth de Nouaman Lahlou.
Parrallélement, le programme prévoit en outre, plusieurs récitals de poésie donnés par des poètes arabes, dont notamment le Palestinien Mahmoud Darwich. Cette 23ème édition sera ponctuée par des spectacles artistiques et musicaux, des représentations théâtrales, des projections cinématographiques, ainsi que des récitals de poésie. Une pléiade d’artistes de la chanson arabe prend part à ce festival, dont le chanteur irakien Kadhem Essaher, le Libanais Melhim Barakat et l’Egyptien Hani Chaker.
Les soirées du festival seront agrémentées par des présentations du patrimoine populaire de la troupe « Chouyoukh Salatin Attarab » (Halab), la troupe orientale du folklore populaire d’Egypte et la troupe « Nadi AL jil al Jadid » du folklore de Jordanie. Outre des projections cinématographiques et des représentations de pièces théâtrales, le programme du festival comprend des récitals poétiques qui seront donnés par plusieurs poètes arabes, notamment le Palestinien Mahmoud Darouich.
Le Festival de Jarach qui se déroule chaque année en Jordanie possède une renommée mondiale. Le Maroc a marqué sa présence tardivement cette année, mais il y participe de toutes les manières.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *