Marocains du Dak’art

La biennale de Dakar, Dak’art, a été institutionnalisée en 1989. Mais c’est en 1992 qu’elle a pris une portée internationale en s’ouvrant à des artistes africains.
Cette manifestation est en passe de devenir l’événement artistique le plus important en Afrique. Le Dak’art 2002 (du 10 mai au 10 juin) constitue à cet égard un événement important, puisqu’il marque le dixième anniversaire de la Biennale de Dakar. Le Dak’art se déroule au mois de mai des années paires.
Le site officiel du Dak’art 2002 (http://www.biennalededakar.sn/), précise que cette manifestation a pour objectifs de: «Soutenir et favoriser la créativité, la promotion, la diffusion, la formation et l’éducation artistique en Afrique. Promouvoir les artistes plasticiens africains sur la scène internationale. Favoriser l’intégration de l’art africain contemporain sur le marché international de l’art. Contribuer au développement de la critique d’art en Afrique et des publications sur l’art et les artistes africains contemporains.» Neuf artistes marocains représenteront notre pays dans le Dak’art 2002. Il s’agit de Mohamed Ahbib, Hicham Benohoud, Ali Chraïbi, Khalil El Gherib, Fayssal Ben Kiran, Faouzi Laatiris, Jamila Lamrani, Safaa Arruas et Batoul S’Himi.
Ils font partie des 44 artistes plasticiens sélectionnés pour le Dak’art 2002. Neuf artistes sur 44 est un chiffre qui honore le Maroc. Autre chose dont il faut se réjouir, c’est la participation de la conservatrice du musée de Marrakech, Sakina Rharib, au jury qui a sélectionné les exposants du Dak’art 2002.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *