Marrakech aux rythmes des arts populaires

Initiée par la Fondation des Festivals de Marrakech, cette nouvelle édition qui s’étalera sur 5 jours au lieu de quatre, se déroulera, à l’instar de l’édition précédente, au mythique Palais Badii, berceau de naissance de ce festival qui a tenu sa première édition en 1960.
Afin d’assurer plein succès à ce festival qui réunira des troupes folkloriques issues des différentes régions du Royaume ainsi que des musiciens de la jeune génération, les organisateurs prévoient l’augmentation de la capacité d’accueil de l’enceinte de ce célèbre monument historique en la portant à 2.000 places au lieu de 1.000 initialement.
Le festival investira également six autres scènes de quartiers, à savoir «Massira», «M’hamid», «Sidi Youssef Ben Ali» et les deux nouvelles scènes de «Daoudiate» et de «Bab Lakhmis», outre la place «Harti». L’objectif étant de garantir une large accessibilité du public aux différents shows et spectacles programmés dans le cadre de cette édition.
Les jeunes ne sont pas non plus exclus, confirment les organisateurs, la grande scène «nouvelle génération» de 40 000 spectateurs sera reconduite avec une formule innovante, faisant appel aux partenariats musicaux entre les artistes de jeune génération et de grands artistes marocains de renom.
Et afin de mettre toute la ville en fête, une parade des différentes troupes folkloriques et artistiques participant à cette édition est programmée pour le 14 juillet prochain avec une ouverture officielle du festival le 15 juillet au Palais Badii et ce, par la présentation d’un show d’une durée de 90 min avec un nouveau scénario.
Au menu de cette nouvelle édition figurent également des concours qui seront organisés au Théâtre Royal privilégiant les conteurs, les troupes gnaouies de Marrakech et les groupes de jeunes lycéens s’inspirant de la musique traditionnelle, en plus des Hennayates.
Près de 150.000 spectateurs marrakchis, visiteurs nationaux et internationaux, ont répondu présents lors des 30 spectacles offerts par 34 troupes folkloriques et 13 groupes de jeunes musiciens nouvelle génération, lors de l’édition précédente de cette manifestation.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *