Martin Scorsese, président du Jury du 13ème FIFM

Martin Scorsese, président du Jury du 13ème FIFM

Le réalisateur américain Martin Scorsese a été désigné président du Jury Longs Métrages de la 13ème édition du Festival International du Film de Marrakech, qui se tiendra du 29 novembre au 7 décembre sous le haut patronage de SM le Roi Mohammed VI.

Succédant à John Boorman, Président du Jury en 2012, et perpétuant la lignée des grands metteurs en scène qui l’ont précédé, le Président du Jury Longs Métrages de la 13ème édition du Festival International du Film de Marrakech sera le cinéaste Martin Scorses , lit-on dans un communiqué de la Fondation du FIFM.

Cité par le communiqué, le cinéaste s’est dit très heureux d’être le Président du Jury du Festival du Film de Marrakech cette année , en exprimant ses remerciements pour SAR le Prince Moulay Rachid, Président du Festival, pour
sa gracieuse invitation .

« J’ai fait deux films au Maroc, ce qui m’a permis d’admirer l’esprit du peuple marocain et la beauté de sa culture. J’ai hâte de découvrir les films venant du monde entier présentés dans ce Festival unique », s’est-il réjoui.

D’après la Fondation, le FIFM prolonge ainsi une longue histoire d’amitié entre le réalisateur américain et le Maroc où il a tourné La Dernière Tentation du Christ (1988), mais aussi Kundun (1995), tourné majoritairement aux studios de Film d’Atlas à Ouarzazate.

Dès 2005, le Festival lui rend Hommage et il est décoré à cette occasion par SM le Roi Mohammed VI du Wissam Al Kafaa al Fikrya , récompensant le mérite intellectuel.

Il est à nouveau l’invité du Festival en 2007, année où il présente son film Aviator au public nombreux de la Place Jemaa el-Fna, en compagnie du comédien Leonardo Di Caprio, et où il donne une leçon de cinéma qui lui permet d’échanger avec de jeunes cinéastes marocains. Trois ans plus tard, il remet l’Hommage au Cinéma Français à Catherine Deneuve, présidente de la délégation.

Ses liens profonds avec le Maroc et les Marocains s’expriment également à travers le film Transes d’Ahmed el-Maanouni (1981), consacré au groupe Nass El Ghiwane et dont l’esprit musical est une source d’inspiration essentielle pour lui. Il restaure et édite le film en DVD avec le concours de la World Cinema Foundation, son association qui oeuvre à la préservation du patrimoine cinématographique mondial.
MAP

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *