Mawazine : moins de rythmes du monde

Le festival Mawazine Rythmes du monde subit plusieurs changements. Après avoir offert durant quatre années successives une programmation éclectique de concerts et d’expositions d’artistes venus de tous les continents, cet événement perd de sa consistance. Le programme de l’édition 2006 qui aura lieu du 18 au 24 mai à Rabat, revient sur le succès des deux premières éditions en proposant des artistes qui étaient déjà montés sur le podium de Mawazine. C’est le cas de Youssou N’dour qui, on se rappelle, avait enflammé la «grande scène » du festival lors de la toute première édition. Cesaria Evora, Boubakar Taoré, ou encore le groupe Rassegna et Yuri Buenaventura sont tous des noms qui font partie des belles années de Mawazine. Ainsi dans le plateau artistique, les parades qui se déroulaient sur l’avenue Mansour Dahbi derrière le théâtre Mohammed V sont exclues de cette cinquième édition. On retrouve par contre une grande sélection d’artistes marocains. «L’idée est de consacrer une place de choix aux artistes locaux», déclare Hassan Nafali, le nouveau directeur artistique qui a remplacé Chérif Khaznadar. Les rythmes du monde s’écartent donc pour laisser la place à la chanson marocaine. Les organisateurs de Mawazine semblent avoir changé de concept. Ils ont décidé de réduire le nombre d’artistes étrangers pour se tourner vers des productions locales. Abdelhadi Belkhayat, Karima Skalli, Nass El Ghiwane et Najat Aaatabou font partie de la liste. A côté des anciens, se placent aussi des jeunes musiciens de la nouvelle génération. Il s’agit de Hkayne, Hoba Hoba Spirit et Nabila Mâan. Autre nouveauté du festival, le lancement du concept génération Mawazine. C’est un concours pour dénicher de nouveaux talents. Génération Mawazine est organisé en partenariat avec Méditel. En fait, ce concours s’adresse à tous les jeunes musiciens âgés de 16 à 26 ans. Pour s’inscrire, les groupes doivent remplir un formulaire mis à leur disposition dans tous les points de vente Méditel de leurs régions. Cinq villes du Maroc sont en effet concernées. Une fois inscrits, les candidats devraient envoyer leur CV et un extrait de leurs créations avant le 8 avril au siège de Maroc Culture à Rabat. Les membres du Jury se sont déplacés depuis le 15 avril vers les régions concernées pour débuter les auditions.  Ce concours s’inscrit dans le nouveau concept de Mawazine. Un concept qui se recentre sur la chanson marocaine après avoir fait la part belle aux stars de la chanson étrangère. Le succès sera-t-il au rendez-vous comme lors des précédentes éditions ?  

 Programme artistique
de Mawazine 2006


Afrique :
Youssou Ndour
Compagnie Musée d’art –Congo (Brazzaville)
Boubakar Taoré –Mali
Groupe As Gingas- Angola
Cesaria Evoa- Cap Vert

Amérique Latine
Yuri Buenaventura-Colombie

Maghreb
Bachir Abdou-Maroc
Abdou Deriassa-Algérie
Karima Skalli et Lotfi Bouchnak –Maroc/Tunisie
Dorsaf Hamdani et Khalid Ben Yahia-Tunisie

Moyen-Orient
Wael Jassar-Liban
Groupe Musique Orientale-
Palestine
Groupe Nasser
Camma-Irak/Egypte

Europe
Fatima Miranda- Espagne
Tinajas-Espagne
Le lycée grec-Grèce
L’ame du poète-Wallonie Bruxelles Belgique
Rassegna-Rive Méditerranée
Troupe Basler Madrigalisten et Chorale marocaine-
Suisse/Maroc


loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *