Mazaya : La première promotion du programme offre un concert époustouflant

Mazaya : La première promotion du programme  offre un concert époustouflant

Donner à un enfant en difficulté la chance d’apprendre à jouer un instrument de musique et couronner cette formation par un concert grandiose. Une initiative qui ne peut qu’être louable! Ce pas a été entrepris par les concepteurs du programme social Mazaya qui ont organisé, dernièrement à Rabat, un premier concert de musique classique et de chant choral animé par 36 élèves de la première promotion dudit programme. «Une occasion pour ces enfants en difficulté, issus de milieux défavorisés, de montrer leur remarquable travail dès les premiers mois après le démarrage de l’apprentissage d’un instrument de musique», soulignent les initiateurs.
Pour leur part, les enfants bénéficiaires de ce programme ont, certes, gardé des souvenirs indélébiles de ce concert. A l’auditorium de l’école internationale de musique et de danse de Rabat, l’enthousiasme atteignait son comble chez ces enfants, âgés entre 8 et 14 ans. Pendant une heure, ces jeunes musiciens, ayant joué aux violons, altos, violoncelles et contrebasses, ont émerveillé le public en interprétant un programme varié de musique classique travaillé en classe avec leur professeur d’instruments ou de pratique collective. Ces élèves se sont même surpassés aux côtés de leurs professeurs, musiciens professionnels de l’Orchestre Philharmonique du Maroc, qui ont réussi à leur donner très vite accès aux plaisirs de la musique et au sens de la rigueur.
C’est ainsi que la prestation des jeunes musiciens a été réussie. Chose qui a incité les initiateurs à aller de l’avant. Dans ce sens, Farid Bensaid, président de la Fondation Ténor pour la culture qui organise le programme Mazaya, a déclaré : «Maintenant que nous avons réussi notre pari de cette première année, notre ambition est de tout mettre en œuvre pour assurer la pérennité de ce programme, afin de démontrer que la culture constitue également un véritable outil de développement social et un vrai projet d’avenir professionnel pour ces enfants».
Pour rappel, Mazaya est un programme éducatif destiné aux enfants défavorisés et déscolarisés. «Le programme Mazaya dont l’ambition est de faire de la musique un outil de développement social, offre à ces jeunes démunis un avenir professionnel à travers le métier de musicien et ce grâce à un parcours étalé sur cinq ans minimum, regroupant l’éducation non formelle et un apprentissage rigoureux d’un instrument de musique», expliquent les initiateurs.n

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *