Médias : Un bouquet varié pour ce mois de Ramadan

Médias : Un bouquet varié pour ce mois de Ramadan

Pour le mois de Ramadan, mois de « zapping » par défaut pour une grande partie de la population marocaine, chaque chaîne télé sort son artillerie d’émissions, de films, de feuilletons et de sitcoms pour enguirlander ses programmes et faire exploser l’audimat.
Au menu, les dernières productions, et d’autres qui le sont moins, cueillies dans les paniers de productions nationales mais aussi internationales, surtout américaines, égyptiennes et syriennes.
Alors que certains optent pour le programme «soirée prière», d’autres, plus lézardeux ou pas assez convaincus, préfèrent déguster les menus servis par les chaînes télé, dans la majorité des cas, arabes.
Cette année, les chaînes télé et Radio misent gros et proposent un programme assez varié au public marocain. Pour sa part, 2M offre à ses téléspectateurs une sélection de films, notamment «Kingdom of Heaven», «la cité interdite», «L’enfant endormi» qui sont des sorties cette année.
S’agissant des feuilletons, les férus d’action seront sûrement captivés par la deuxième saison de la série «Prison Break», qui a fait des ravages sur les chaînes de télévision internationales. Al Aoula, elle, penche vers une sélection thématique et propose des films indous chaque jeudi à 1h du matin, un cycle «Abdelhalim Hafez» dans le cadre duquel un film de cette légende sera diffusé chaque mercredi, et qui sera précédé par un film égyptien à 22h.
Et bien sûr, circonstances obligent. La première chaîne propose des émissions religieuses. Il s’agit des causeries religieuses organisées durant le mois de Ramadan en présence de Sa Majesté le Roi, de l’émission «Hadith assaime», qui sera diffusée tous les jours pour traiter des thèmes ayant trait avec ce mois sacré, mais aussi de «Fi dilal al Islam», qui se donne pour vocation de promouvoir un Islam de pardon, de tolérance et de solidarité. Sans oublier les programmes quotidiens servis en même temps que la rupture du jeûne. A citer, sur ce volet, la sitcom «Mazmazelle Kamélia» qui reproduit l’histoire hilarante d’un jeune homme dissipé qui se fait passer pour une femme. Aussi, «Tit Swit» , parodies et situations cocasses tissées par l’humoriste Hassan El Fed. Il ne faut pas oublier « Jwa men jem »qui est une parodie de talk show presentée par Mohamed El Jem, avec un accompagnement de musique live. Du côté des radios, celles-ci restent aussi dans le cadre de la spiritualité .
La Radio nationale a préparé, un programme d’émissions en harmonie avec l’atmosphère de cette période.
Ainsi, les auditeurs auront droit, sur les stations nationale et internationale, à un lot d’émissions en langues arabe et amazighe, traitant de la religion et de ses valeurs et préceptes, aux côtés de programmes politiques et culturels et de séances de divertissement et de débats sur des questions d’actualité.
Le bouquet religieux propose, notamment, des émissions intitulées «Al Madih Nabaoui» (Louanges au prophète), «Qabas min Al-Qor’an » (Lueur du Coran), «Raka’iz Al-Islam» (Fondements de l’Islam) et «Rihab At-tassawouf» (Espace de soufisme).
Parallèlement, le divertissement prend place dans la grille quotidienne avec des programmes sous les titres : «Ala ghafla» (A l’improviste), «Hikayate Tarifa» (Histoires drôles) et « Souayâa Ramadania» (Petite heure ramadanesque). La grille comporte également des émissions d’ordre pratique et utile, notamment des conseils sur l’hygiène et le régime alimentaires à observer durant le jeûne. Côté société, la grille offre les programmes « Hall wa houloul» (Solution et solutions) et «Moul el-hanoute» (L’épicier), ainsi qu’une émission historique sur le Ramadan dans les villes anciennes.
La «Radio-Tanger» n’est pas du reste, elle choisit également de se mettre à l’ambiance du Ramadan en déclinant une grille de 29 programmes.
Le staff de la radio de la ville du détroit met les bouchées doubles pour une série d’émissions quotidiennes voulues « légères et interactives avec les auditeurs».
Soucieux des nouvelles tendances dans le domaine de la radio, les responsables de la programmation ont opté pour des émissions courtes et dynamiques allant de 5 à 20 mn maximum, selon sur le programme Ramadan de la station.
Spiritualité du mois sacré oblige, plusieurs émissions sont consacrées au religieux avec des ouléma au micro pour éclairer sur les questions de la foi, de la piété, à côté d’autres émissions à caractère artistique comme «Ahl Al-Fan fi Ramadan» qui invitera des artistes marocains de divers horizons pour des conversations à bâtons rompus. Du côté du divertissement, l’humour est au rendez-vous avec les prestations de jeunes artistes pour des moments de rire hilare. Radio-Tanger demeure fidèle aux émissions qui ont fait son succès avec des talk-shows où l’animateur partage le micro avec les auditeurs pour des débats animés sur différents sujets sociaux. Des rubriques «santé», «femmes», «cuisine», «traditions locales» vont meubler le temps d’antenne de Radio-Tanger.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *