Médina fête la musique

Le café-restaurant Médina du traiteur Rahal s’est associé à la fête de la musique. Il a en effet organisé samedi 22 juin un spectacle qui combine musique et restauration. Un spectacle qui se goûte autant par les yeux et les oreilles que par le palais. Estrades, jeux de lumières, installations sonores, rien n’a été épargné pour contribuer au succès de la fête de la musique. La scène aménagée, dehors, à proximité des locaux du restaurant a entraîné un large public. Et pour cause, les concerts programmés étaient d’une bonne facture.
Gnaoua, Abidat Rma, Zayane, Magouna, ont participé à assouvir la soif du public en matière de musique populaire. L’aspect spectaculaire de ces concerts a été rehaussé par la présence des cracheurs de feu. Ces derniers ont remporté un vif succès auprès des enfants dont certains voyaient pour la première fois du feu sortir de la bouche des hommes. Les gnaoua étaient aussi très attendus à cette soirée. Ceux qui se sont produits n’ont pas déçu les personnes présentes.
Les sons sortis de leurs crotales, des tambours et du hajhouj ont ravi le public du quartier Maârif. Les gens se sont mis à danser, essayant pour certains de revivre les moments passés au festival gnaoua d’Essaouira et pour d’autres d’assouvir leur besoin de musique basée sur la possession. Les membres du groupe appartenant à la tribu Zayane étaient, pour leur part, armés d’une dizaine de bendirs. Ils ont également charmé les personnes présentes. Les Abidat Rma ont quant à eux invité les spectateurs à des rythmes endiablés. Un danseur a été particulièrement performant. Sa danse coulissante a exercé une très vive séduction sur les spectateurs. Il a trépigné de surcroît sur une bassine en métal renversée. Ce qui a déchaîné les jeunes dans le public dont certains sont montés sur scène pour l’accompagner.
Le spectacle avait également lieu à l’intérieur du restaurant Médina. Quels que soient les buts de promotion qui impulsent ce genre de manifestations, si chaque entreprise faisait de la pub à ses produits par des concerts de musique, il ne viendrait à personne l’idée de s’en plaindre.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *