Mégri accuse Mami de plagiat

Mégri accuse Mami de plagiat

Younès Mégri n’est pas au bout de ses peines en matière de non-respect des droits d’auteur. Après le scandale qui avait opposé l’artiste marocain aux Bonny.M, le groupe mythique, ayant repris, sans accord préalable, une des chansons de Mégri, à savoir «Lili Touil», un autre scandale du même genre est actuellement devant un tribunal français. Cette fois-ci, une procédure judiciaire est lancée contre le chanteur algérien Cheb Mami.
Ce dernier aurait exploité une chanson du célèbre chanteur-compositeur en en faisant le thème principal d’une musique de film français. Fait marquant, la chanson en question n’est autre que la même «Lili Touil». Si la première affaire a été réglée, Younès ayant eu gain de cause auprès du tribunal de Paris, Mégri ne compte pas se laisser faire et marque sa détermination à ce que justice soit faite également pour l’affaire en cours. Pour lui, il n’y a pas lieu de parler de différend. « C’est bien simple. Cheb Mami est quelqu’un qui a pris une musique qui ne lui appartient pas, en utilisant illégalement une de mes créations dans une de ses musiques de film. Je trouve que c’est malhonnête de sa part. Ce n’est même pas de la piraterie, c’est du plagiat », déclare Mégri. Celui qui juste après avoir décroché suite à un concours de chants pour jeunes talents en 1971, s’est vu signer un contrat avec Polydor. Un premier album synonyme de consécration, puisque Mégri ne tardera pas à s’adjuger le disque d’Or dans les pays du Maghreb, le Liban, l’Irak, la France et la Belgique.
Même s’il a d’autres préoccupations que la musique, à commencer par le cinéma, Mégri le musicien n’est pas éteint pour autant. D’ailleurs, parler du présent et de l’avenir de la musique au Maroc revient à réveiller des démons contre lesquels Younès ne cesse de lutter.
Parmi eux, le piratage. «La qualité de la chanson marocaine, en continuelle décadence, en a été la grande victime», explique l’artiste de 53 ans et qui, compte revenir à la chanson. «J’ai l’intention de revenir sur la scène musicale. Je me suis aperçu qu’on a fait un public malheureux par notre absence. Un public qui est toujours là à nous attendre. Je m’en suis rendu compte lors de mes rares sorties à la télé», nous a-t-il déclaré. Et d’ajouter qu’il réfléchit sérieusement à un nouvel album qui sortira à la fin de cette année ou au début 2005.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *