Mehdi Qotbi : 65% des visiteurs des musées sont des jeunes

Mehdi Qotbi : 65% des visiteurs des musées sont des jeunes

Ils ouvrent leurs portes gratuitement au public le 18 mai

La réhabilitation des musées est un des principaux axes de la stratégie de Qotbi, traduisant la volonté royale de développer des musées dont les thématiques reflètent la richesse culturelle des différentes régions de notre pays.

Le Maroc célébrera, samedi 18 mai, à l’instar des autres pays du monde, la journée internationale des musées, eu égard au rôle de choix joué par ces institutions dans la préservation de la mémoire collective et de la diversité culturelle et civilisationnelle. Ainsi, pour fêter cette occasion, les différents musées du Royaume ouvrent leurs portes gratuitement au public. «Les musées seront ouverts toute la journée. Cela permettra à tout le monde de découvrir le patrimoine et la richesse de l’art de notre Royaume», a indiqué Mehdi Qotbi, président de la Fondation nationale des musées. En effet, M. Qotbi n’a pas manqué de souligner que les musées nationaux attirent de plus en plus de visiteurs ces dernières années.

«On est très heureux d’annoncer qu’il y a un vrai engouement des Marocains pour les musées. Les expositions que nous avons organisées ont attiré de plus en plus de visiteurs. D’ailleurs, 65% des visiteurs sont des jeunes». Et d’ajouter que «la dernière exposition «Les couleurs de l’impressionnisme» dévoilant les œuvres de Renoir, Monet, Delacroix, Manet, Cézanne, Van Gogh, Caillebotte et d’autres maîtres du genre ont ainsi attiré plus de 12.000 visiteurs uniquement les 20 premiers jours».

M. Qotbi poursuit son combat pour la promotion de la culture et du patrimoine muséographique national. La réhabilitation des musées est un des principaux axes de sa stratégie, traduisant la volonté royale de développer des musées dont les thématiques reflètent la richesse culturelle des différentes régions de notre pays. «Le travail fait par la FNM est impressionnant. Prochainement, il y aura l’ouverture d’autres musées à l’instar du musée de la photo de Rabat, le Musée national des bijoux situé dans la mythique Kasbah des Oudayas». Et d’ajouter : «Un musée dédié à la mémoire et à la culture hassanies verra également le jour à Lâayoune. Nous sommes en train de chercher le terrain. J’attends juste le retour du wali de Laâyoune». La FNM se penche sur l’élaboration, avec les autorités compétentes, d’une loi sur le label «Musée». «J’attends avec impatience ce projet de loi qui est toujours déposé au Secrétariat général du gouvernement», indique M. Qotbi.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *