Meriem Benblida : «Je suis les traces de mon créateur préféré John Galliano»

Meriem Benblida : «Je suis les traces de mon créateur préféré John Galliano»



ALM : Qu’allez-vous nous présenter le vendredi 17 juin à Casablanca?
Meriem Benblida : Ce vendredi 17 juin à Casablanca, je vais lancer la première édition de «Caftani», «challenge éreintant». C’est un défit bien étudié dans mon parcours professionnel. Ma collection sera sous le thème «Tendance ramadanesque». J’ai varié ma collection entre caftan, djellaba et gandoura au niveau des tissus, des couleurs et de la finition (broderie et perlage). J’ai essayé de moderniser le caftan au niveau de la coupe tout en gardant son aspect avec une touche traditionnelle.

Envisagez-vous de participer à la prochaine édition du Caftan-2012 ?
Bien évidemment, le fait de participer à cet événement est déjà un passeport professionnel pour moi. Mon but est d’être sélectionnée parmi les meilleurs stylistes.

Quelles sont les difficultés auxquelles vous êtes confrontée dans votre quotidien de jeune styliste montante?
En tant que débutante dans ce domaine, c’est tout à fait normal de me trouver confrontée à différents obstacles. J’ai une passion pour ce que j’entreprends. En regardant le résultat attendu cela me rend satisfaite.

Quelle image de la femme aimeriez-vous mettre en valeur?
C’est l’image de la femme marocaine qui est connue pour son goût moderne tout en gardant ses traditions et coutumes.

Quel est votre créateur préféré et pourquoi?
Je suis les traces de mon créateur préféré John Galliano. Son nom signifie pour moi l’élégance et le raffinement avec son propre style. Ces modèles sont très originaux. Il donne à travers ses collections un hommage à la beauté féminine avec succès.

D’où tirez-vous votre inspiration ?
Je m’inspire généralement des défilés des créateurs internationaux comme Christian Lacroix et Elie Saab.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *