Mi figue, mi raisin

Un coup d’oeil à la grille des programmes de la 2 nous confirme son ambition de favoriser la production nationale, dans le courant de ce mois sacré. L’humour à toutes les sauces et pour tous les goûts est, bien entendu, au rendez-vous, en prime time… C’est ainsi que depuis le 1er ramadan, et cela dès la première cuillère de harira, commence à défiler sur notre petit écran, le menu concocté par la 2 pour ses fidèles téléspectateurs en mal de bons programmes. En tête de liste, – et heureusement qu’on est encore concentré sur notre estomac !! -, vient «Fahid-Miloud et Rabha», une série qui n’inspire qu’un seul commentaire : beaucoup de bruit pour rien…. Avec la phase de digestion, l’esprit s’attarde plus sur «Lalla Fatéma», une sitcom produite par N. Ayouch, et dont les principaux interprètes ne sont rien moins que le couple incontournable de ce mois et c’est bien sur A. Saadallah et K. Assad. À ce tableau s’ajoute un réalisateur qui a bien bourlingué puisque c’est celui de la célèbre famille Ramdane, P. Nicholini. Sauf que là c’est une famille bien de chez nous, les Benzizi, avec tout ce que cela implique comme chahut et quiproquos…Famille néanmoins attachante par sa fraîcheur voire sa naïveté. Pour information, vous avez été 53%, l’an passé à suivre assidûment et goulûment les feuilletons «Al Bawassil» et «Al Kawassir» du réalisateur syrien Nadjat Ismael Anzour… Succès oblige… Pour le nouveau millénaire, on s’y recolle, et cette fois-ci avec «Al Massloub», tout fraîchement débarqué à 2M, qui retrace la vie dans l’Arabie antéislamique. Nul doute que vous serez autant sinon plus à vous accrocher, corps et âmes, à ce feuilleton, –les autres n’auront qu’à zapper !! -. Dans le même registre, on aura droit a «Di Kar» de Bassel Al Khatib… No comment. Enfin, côté cinéma 65 films à consommer sans modération ont été regroupés en plusieurs cycles. Le cinéma arabe est naturellement à l’honneur avec ses succès marocains, tunisiens, algériens, syriens et égyptiens… C’est l’occasion de revoir «A la recherche du mari de ma femme» de A. Tazi…Tous les vendredis, on applaudira le cycle Louis de Funès accompagné de ses inséparables gendarmes, mais aussi le cycle Western des années 40/50. Un choix qui nous donne un avant-goût du week-end plutôt marrant. Les mardis, au menu de «Cinéstar» on retiendra «Hamlet» de Shakespeare revisité par le talentueux K. Brannagh, beau cadeau pour les cinéphiles avertis… Un petit clin d’oeil s’impose face au retour de notre célèbrissime Abderraouf, un peu tard dans la soirée…Du nouveau également chez la charmante Choumicha : elle reçoit dorénavant tous les samedis une star qui mettra la main à la pâte…En sport, vous pourrez à travers des productions made in 2M, vous informer en matière de foot ou de basket… C’est au choix… Et enfin concernant la musique c’est le meilleur du Festival des Musiques sacrées de Fès ou encore du Festival de Rabat qui vous attend. Voilà c’est reparti pour un tour… Bon zapping à tous… Le tout, c’est de ne pas rester sur sa faim…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *