Mise en œuvre d’une convention de financement de projets de sauvegarde du patrimoine archéologique

Mise en œuvre d’une convention de financement de projets de sauvegarde du patrimoine archéologique

Le ministère de la culture et de la communication (département de la culture) a annoncé avoir entamé la mise en œuvre d’une convention de financement de projets de sauvegarde du patrimoine archéologique à travers la restauration et la valorisation des sites archéologiques de Lixus, Volubilis, Zilil et Chellah pour un montant de 2 millions d’euros.

Cette convention, qui s’inscrit dans le cadre d’un accord de coopération conclu avec le ministère de l’économie et des finances d’une part, et l’Agence italienne pour la coopération au développement et l’ambassade d’Italie à Rabat d’autre part, vise la réalisation de projets intégrés dans les domaines de la restauration, la sauvegarde, l’aménagement, la valorisation et la réhabilitation des quatre sites.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *