Miss Linda Tanger : Le compte à rebours a commencé

Miss Linda Tanger : Le compte à rebours a commencé

La ville du détroit se prépare pour accueillir, samedi 20 octobre, son premier concours de beauté. Âgées entre 18 et 30 ans, dix jeunes femmes sont retenues pour concourir pour Miss Linda Tanger, et ce après un casting tenu le 22 septembre. C’est ce qu’affirment les organisateurs lors d’une conférence de presse organisée, lundi 15 octobre, pour la présentation du programme de ce concours de beauté. Lancé pour la première fois à Tanger, «ce concours qui est organisé depuis plus de 20 ans dans plusieurs régions en Espagne est ouvert à d’autres pays», indique Maria Del Mar Gallego, directrice de MD managements, l’une des deux sociétés espagnoles organisatrices de cet événement.   
Cette dernière poursuit que Linda Tanger ne se base pas seulement sur la beauté physique, car ce concours cherche une femme simple, instruite et cultivée. «Ce concours permet aux candidates de faire carrière dans le monde de la mode, la télévision et le cinéma», tient à préciser Mme Del Mar.
Composé de personnalités marocaines et espagnoles particulièrement du domaine de la mode, de la beauté et de la presse, le jury de ce concours choisira la gagnante du titre parmi les 10 candidates, lors d’une grande soirée de gala prévue le 20 octobre. La future Miss Linda Tanger pourra bien représenter et faire connaître les atouts de la ville du détroit. Car ce concours de beauté s’assigne pour objectif de favoriser, selon les organisateurs, les échanges culturels entre l’Espagne et le Maroc, tout en cherchant à promouvoir la destination de Tanger.
Les organisateurs promettent de faire de la soirée de l’élection de Miss Linda Tanger une grande fête mettant en valeur la fusion des deux cultures. Les dix candidates à ce concours feront ainsi lors de cette soirée leur première apparition devant le public avec des caftans réalisés par la styliste marocaine Ikram El Louah. Elles défileront pour la deuxième fois en robes haute couture faites par le styliste espagnole Montesco. Elles s’habilleront pour la troisième fois en tenues de flamenco réalisées par l’autre styliste espagnol Pilar Vera.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *