Miss Sultana : hommage aux femmes

Miss Sultana : hommage aux femmes

Réaliser un rêve de jeune fille. Tel a été le défi relevé par Hasna Lasri Bouazza et Madiha Bennani en organisant leur premier défilé de Haute Couture. L’événement a eu lieu le dimanche 21 mai à Casablanca. Miss Sultana est la marque qui fédère les idées créatives de ces deux stylistes. Elles viennent d’effectuer leur premier baptême de feu. Cette initiative est le fruit d’une motivation commune qui a animé Hasna Lasri et Madiha Bennani. «Nous nous sommes réunies pour réaliser ce rêve qu’on avait en commun : lancer une ligne de haute couture à travers un grand défilé», indique Hasna Lasri. Cette dernière, malgré son jeune âge, n’est pas à son premier défilé.
Elle a participé à plusieurs manifestations puisqu’elle a représenté le Maroc dans plusieurs événements en Europe et dans le monde arabe. En 1995, elle a décroché le titre de Miss Maroc. Après avoir réussi une carrière dans le mannequinat, Hasna Lasri a décidé de se consacrer entièrement à la Haute Couture. Elle a été épaulée par Madiha Bennani qui est couturière de profession.
«Nous avons toutes les deux le même goût dans le choix des tissus et du coup nous étions d’accord sur la démarche à adopter», souligne Madiha Bennani.  Devant un parterre de stylistes marocains confirmés, les mannequins ont ainsi défilé l’une après l’autre révélant les tendances de cette collection estivale de «Miss Sultana». Une collection alliant tradition et modernité. Tissus modernes dans des coupes traditionnelles. L’assistance a pu donc découvrir des jellabas mi-manches réalisées avec de beaux tissus comme le coton, le satin et la soie. «Nous raffolons des mélanges de tissus et des couleurs», confie Hasna Lasri.
Même son de cloche du côté de son associée qui annonce la couleur en affichant sa passion pour «la fluidité, le mélange des couleurs et le confort des tissus». C’est le credo de ces deux stylistes en herbe. Le succès a été au rendez-vous puisque les assistants venus nombreux ont été impressionnés par la qualité des tissus choisis, et la créativité dont elles ont fait preuve preuve. «Nous avons été félicités par des centaines de personnes qui nous ont envoyé des sms pour nous faire part de leur satisfaction», déclare Hasna Lasri. Autre preuve de ce succès : «80% de la collection a déjà été vendu avant le commencement du défilé», ajoute Madiha Bennani. Les deux stylistes ont invité les créateurs marocains et comptent tisser des liens étroits avec eux. «Notre but, c’est de perpétuer la tradition marocaine en apportant notre touche d’originalité et de créativité», indique Hasna Lasri. Pour préserver la couture traditionnelle, les deux stylistes rendent hommage aux techniques comme la "Sfifa" et les "Aquaid".
Les caftans ont respecté leur aspect classique. «Le caftan est sacré, nous devons respecter ses normes», ajoute Madiha Bennani. Après ce premier défilé signé «Miss Sultana», les  stylistes prévoient l’organisation d’autres événements.


 
Miss Sultana vue par Hasna Lasri


ALM : Vous venez d’organiser votre premier défilé sous la marque «Miss Sultana». Quelle est l’origine de ce label ?
Hasna Lasri : Nous avons voulu rendre hommage à la beauté des femmes et pour cette raison nous avons choisi ce label. Nous considérons que toutes les femmes sont des sultanes et elles méritent d’être vêtues des plus belles parures. Nous leur dédions cette collection.

Comment s’est effectuée la rencontre entre vous et Madiha Bennani ?
Madiha Bennani est une vieille connaissance. Nous avons partagé le même rêve de jeune fille : celui d’organiser un défilé de ce type. Nous avions voulu réalisé cette collection haute couture faite de toute pièce de manière artisanale. C’est l’œuvre de toute une équipe.

L’organisation de ce défilé a nécessité combien de temps ?
Nous avons préparé ce défilé en un temps record. En à peine un mois et demi toute la collection était prête. Mais l’idée initiale nous a accompagné cela fait plusieurs années, mais nous n’avons pas eu l’occasion de la faire aboutir car nous avions  le souci de la qualité. Aujourd’hui c’est chose faite. 

Propos recueillis
par Qods Chabâa

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *