Mohamed Arkoun chez Affaya

«Madarate» est une émission hebdomadaire qui est diffusée sur la TVM tous les mercredi à 21h30. Mohamed Noureddine Affaya, animateur de l’émission, est enseignant-chercheur à l’Université Mohamed V de Rabat- Agdal. Docteur d’Etat en philosophie, il a été en 1998, lauréat d’un prix attribué par la Jordanie, à des jeunes chercheurs en sciences humaines. Auteur d’un certain nombre d’ouvrages sur entre autres la philosophie contemporaine, il est également président de l’Association de recherche en communication interculturelle et membre du bureau national de l’Association marocaine de Philosophie.
«Madarate» que l’on peut traduire en français par «Galaxie» ou encore «Orbites» est une émission qui existe depuis 2 ans. Elle est avant tout culturelle mais le concept reste ouvert. Il interpelle toutes les formes de créations, d’écriture et de recherche au Maroc, que ce soit dans le domaine des sciences humaines (histoire, philosophie, politique, société…), mais aussi de la création artistique, littéraire. Pour le concepteur-animateur de l’émission ses objectifs sont essentiellement de donner une crédibilité à la culture marocaine et aux personnes qui créent cette culture.
Avec l’invité de ce soir, le penseur algérien Mohamed Arkoun, M. Affaya remettra au goût du jour l’appel «Orient quel est ton Occident ?. En effet, cet appel qui a été formulé à des arabes, il y a plus de 30 ans, reste d’une actualité brûlante chaque fois que les rapports entre l’Orient arabo-musulman et l’Occident sont évoqués. De quel Occident s’agit-il quand l’Homme arabo-musulman se présente devant soi-même et devant l’autre ? Comment la dialectique identitaire est-elle formulée par les penseurs arabes ? Peut-on concevoir les différentes formes de rencontres, de proximité et de tensions entre l’Orient et l’Occident ? Comment chaque étape de l’Histoire de la relation Occident-Orient génère-t-elle son propre mode conflictuel ?».
M. Affaya insistera sur l’amalgame entre les deux identités civilisationnelles et essaiera de clarifier avec son invité les différentes positions des uns et des autres après les évènements tragiques du 11 septembre 2001. Comment éviter les formes d,’amalgames qui existent entre les musulmans et les occidentaux. Il essaiera également de comprendre pourquoi les arabo-musulmans ne voient dans l’Occident qu’une forme de hégémonie et d’exploitation, et d’allié stratégique à l’entité sioniste et à l’arrogance israélienne. Or comme il y a un problème de compréhension de l’Occident par les musulmans, il y a parallèlement de l’autre côté, un lexique produit par les occidentaux, à travers l’histoire, chargé de préjugés et négatif par rapport aux musulmans. Quelle attitude faut-il montrer, quelle réaction adéquate faut-il avoir face à l’aatque occidentale organisée et systématique contre l’Islam tout en distinguant bien entre l’Islam en tant que référence sacrée islamique (Coran et Sunna), le musulman et l’islamiste qui intègre la politique à sa pratique religieuse. Il faut au final arriver à faire cette distinction.
Interviendra également lors de cette émission Mohammed Abed al-Jabri, philosophe et intellectuel proche du premier ministre Abderrahmane Youssoufi sur les contradictions de la civilisation occidentale.
Comment l’Occident scande des principes et comment dans la gestion de la stratégie fondée sur l’intérêt, il finit par renier ses propres principes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *