Mohamed El Jam et le repos du guerrier

Mohamed El Jam et le repos du guerrier

Et pour cause : El Jam a affirmé à ALM qu’il aime la perfection : «je n’ai pas envie de présenter au public marocain un travail bâclé qui ne sera pas à la hauteur de ses attentes. Pour cette raison, je préfère m’absenter pour quelques moment». En parallèle, la troupe du Théâtre national, dont il fait partie, a signé une convention avec la mairie de Rabat. Cette convention a contribué à la conversion de ladite troupe à la «Troupe Al Mansour», qui présentera prochainement «Chkoun al Maassoul». Une comédie traitant en premier plan les problématiques de corruption et du clientéliste.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *