Mohamed Khadir Raïssouni et la radio

L’histoire de la radio et de la télévision au Maroc, c’est avant tout une histoire d’hommes, à l’image du parolier Mohamed Khadir Raïssouni. Celui-ci vient de publier aux éditions de l’Association Tétouan Asmir, un livre consacré à son histoire avec la radio et la télévision. «Mon histoire avec la radio et la télévision» marocaine est une autobiographie de 100 pages qui relate le parcours professionnel de l’auteur durant 40 ans. M. Raïssouni a intégré la radio marocaine en 1952. C’est le début d’une carrière qui a duré quatre décennies.
L’ouvrage aborde le parcours professionnel que Raïssouni. Celui-ci est résumé dans certaines étapes. Partant de sa découverte de la radio qui a commencé à envahir tous les foyers, l’auteur, émerveillé par «Assandouk Al Khachabi » (La Boîte en bois) ou «Sandouk Laâjeb» (La boîte à merveilles) alors qu’il était encore jeune, va devenir par la suite parmi les animateurs qui ont marqué la radio marocaine.
Dans son livre, l’auteur déplore l’absence, au cours de ce parcours, d’un texte juridique qui garantissant une protection au personnel (journalistes, artistes et techniciens), stimulerait davantage sa production et préserverait sa dignité. Illustré de photos et de documents, l’ouvrage est un témoignage sur une période de l’histoire de la radio et télévision marocaine d’un acteur qui a occupé, pendant longtemps, le poste de responsable de la production radiophonique et coordonnateur de la commission des paroliers.
Rappelons que M. Raïssouni compte à son actif plusieurs recueils de nouvelles, notamment «Afrah wa douma» (Joies et larmes édité en 1951), «Rabiî Al Hayat» (Printemps de la vie publié en 1957), «Rihla nahwa nour» (Voyage vers la lumière paru en 1984).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *