Mohamed Mezgueldi à l’honneur à la radio nationale

Mohamed Mezgueldi à l’honneur à la radio nationale

Mohamed Mezgueldi, un des grands noms de la chanson marocaine, a été à l’honneur à la radio nationale. Et ce lors de la première édition de l’émission «Hadi laylatouna» (c’est notre soirée) enregistrée mardi 25 novembre et qui sera diffusée ce samedi 29 novembre de 21h à 23h. «La radio nationale a toujours œuvré pour promouvoir et encourager la diffusion et la production de la chanson marocaine. Cette émission a pour objectif la reconnaissance de l’apport des différents artistes marocains et en particuliers les pionniers de la chanson marocaine moderne», indiquent les organisateurs. Enregistrée dans l’un des grands studios de Dar El Brihi où ont été enregistrés des chefs-d’œuvre de la chanson marocaine notamment «Al Qamar Al Ahmar», «Arrahila», ainsi que les hymnes de la Marche Verte entre autres, l’émission a vu la participation des proches, des amis et des admirateurs de Mohamed Mezgueldi ainsi qu’une pléiade d’artistes, de  journalistes et de personnalités du monde des médias. Cette soirée, consacrée à Mohamed Mezgueldi et qui a duré deux heures, a été ponctuée par plusieurs reportages et témoignages mettant en lumière les importantes étapes de la biographie de l’artiste ainsi que plusieurs déclarations des habitants de son quartier et de ses admirateurs à travers le Royaume.
Par ailleurs, cette soirée artistique a été marquée par les prestations de plusieurs artistes qui ont repris quelques chansons de Mohamed Mezgueldi. Ainsi le chanteur Mahmoud El Idrissi a interprété la chanson «Rabi Atak Ezzine». La chanteuse Nezha Chaabaoui a repris «Fine ghab el qamar», Meriem Belmir «Malek gouli malek» et Ibrahim Barakat «Warda». L’accompagnement musical, lors de cette émission présentée par  El Houssine Oumrani et réalisée par Mohamed Tijami, a été assuré par l’orchestre national de la radio et l’orchestre de Casablanca sous la direction de Aziz Eddine Al Mountassir.
Le rire a été également au rendez-vous avec notamment les sketchs du comédien Ftih. La soirée s’est clôturée avec la présentation de quelques chansons de Mohamed Mezgueldi, interprétées et arrangées en version melhoune par l’artiste Jamal Ben Haddou.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *