Mohamed Qrayim : «C’est le premier documentaire sur les caricatures visant le Prophète»

Mohamed Qrayim : «C’est le premier documentaire sur les caricatures visant le Prophète»


ALM : Votre documentaire s’intitule «Sauvons le pont entre la civilisation scandinave et la civilisation musulmane». Comment procède votre film pour concrétiser cet appel ?
Mohamed Qrayim : C’est le premier documentaire qui traite de la relation historique entre le monde islamique et la grande civilisation scandinave, ainsi que des conséquences dramatiques qu’ont causées sur cette relation les caricatures visant le Prophète. Dans «Sauvons le pont», je présente le résultat des recherches d’intellectuels, historiens et archéologues. Ces derniers démontrent les diverses influences qui existent entre les Scandinaves, et les musulmans depuis l’époque des Vikings, ou encore celle de l’Andalousie musulmane et dont les traces sont toujours présentes jusqu’à aujourd’hui. Le deuxième volet du documentaire traite de la crise des caricatures. Il faut savoir que la plus grande manifestation jamais organisée au Danemark est celle dénonçant la crise qu’ont causée ces caricatures. Ainsi, j’ai rencontré des acteurs de la société civile, des militants associatifs des droits de l’Homme, qui promeuvent le dialogue et le droit des minorités, mais aussi des députés qui œuvrent pour la promulgation d’une loi européenne contre l’atteinte aux symboles sacrés.

Dans ce documentaire, vous sollicitez également l’intervention de personnalités médiatiques. Pourquoi?  
Je sollicite aussi l’intervention de personnalités du monde des médias, car cette crise des caricatures est également une crise médiatique. Ces journalistes et spécialistes des chaînes arabes œuvrent à travers plusieurs initiatives pour ériger des ponts entre les deux civilisations et changer cette image répandue par les médias occidentaux qui présentent les musulmans comme des barbares, des intégristes. 

Quand sera diffusé ce documentaire et sur quelles chaînes  ?
Cette production indépendante est destiné principalement aux chaînes arabes et scandinaves et sera diffusée avant fin 2009. Ce documentaire de trente minutes est disponible dans les trois langues (français, arabe et anglais), en plus de sous-titrages en danois et allemand. Nous collaborons pour sa distribution avec IMS, (international média support), une ONG danoise qui œuvre pour la promotion de la culture dans cette région. Nous avons pris contact avec la télévision allemande entre autres chaînes européennes. Je suis également en contact avec les chaînes Al Jazeera et les chaînes nationales SNRT et Médi1Sat. J’espère que le film sera diffusé d’abord au Maroc, pays qui a un patrimoine culturel et civilisacionnel riche et qui a toujours promu le dialogue des civilisations.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *