Molière en tournée au Maroc

Molière en tournée au Maroc

Le Théâtre national populaire (TNP) de Villeurbanne sera pour la première fois en tournée dans huit villes du Maroc, à l’initiative des Instituts français et avec le soutien de l’ambassade de France au Maroc, du 7 mai au 5 juin 2010. La troupe des dix comédiens du TNP présentera quatre comédies de Molière mises en scène par Christian Schiaretti. Il s’agit des pièces «Sganarelle ou le Cocu imaginaire» (1660), «Les Précieuses ridicules» (1659), «La jalousie du Barbouillé» (1650), et «Le médecin volant» (1645)  qui comptent parmi les premières pièces de Molières. «Dans ces pièces, il y a quelque chose d’une enfance première, comme dans les premiers films de Chaplin. Dans ces pièces-là, on entend beaucoup le règne de l’apparence. Il y a de la place à la rédemption des exploités, des pauvres des valets qui retournent la démonstration de cette apparence du pouvoir», souligne le metteur en scène. Parmi ces quatre pièces, on note «Sganarelle ou le Cocu imaginaire». Il est question de Grogibus qui entend marier sa fille Célie- d’abord fiancée à Lélie- à Valère, fils Villebrequin. Célie se désole et, dans son trouble, laisse tomber à terre le portrait de Lilie qu’elle regardait. Suit Sganarelle qui aide à transporter la jeune fille évanouie dans sa chambre. Mais la femme de Sganarelle a vu la scène de sa fenêtre, elle n’a aucun doute, son mari la trompe. Sortant dans la rue, elle y ramasse le portrait de Lélie et Sganarelle la trouve le contemplant : aucun doute, elle a un galant… Selon les organisateurs, les représentations de cette tournée s’adresseront à tout type de spectateurs, à la fois au grand public mais aussi aux élèves et étudiants. Pour rappel, le Théâtre national populaire a été fondé en 1920 par Firmin Gémier à Paris. Lorsque Jean Vilar en prend la direction en 1951, il conçoit le théâtre comme un «service public», avec pour objectif de faire venir au théâtre un public populaire nombreux, amorçant ainsi une politique culturelle audacieuse pour l’époque. C’est en 1972 que le TNP est transféré à Villeurbanne. En janvier 2002, Christian Schiaretti, l’un des plus grands metteurs en scène contemporains, prend la tête du TNP. Par ailleurs, Molière, grand dramaturge français du XVIIème siècle, est une source d’inspiration du théâtre populaire marocain. Dès les années 1950, ses pièces ont été traduites en darija puis adaptées et jouées, la première étant les «Fourberies de Scapin». Ce sont les deux dramaturges marocains Ahmed Tayeb Laâlej, notamment à travers les tournées du Théâtre de la Maâmora, et Tayeb Seddiki qui ont fortement contribué à faire connaître au grand public l’œuvre de Molière.


Calendrier de la tournée Molière au Maroc

• Agadir : 7 et 8 mai, théâtre municipal de verdure de la ville d’Agadir.
• Casablanca : du 11 au 15 mai, théâtre Moulay Rachid.
• Mohammedia : 17 mai, théâtre municipal
• Fès : du 20 au 22 mai, théâtre Alhouira
• Meknes : du 24 au 26 mai, théâtre de l’Institut français.
• Tetouan : 29 mai, Maison de la culture.
• Rabat : 31 mai et 1er juin, théâtre Mohammed V.
• Marrakech :  4 et 5 juin, théâtre de verdure de l’Institut français.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *