Mostapha Boujemaoui, trait pour trait

Boujemaoui est l’inventeur du picto-journal. Le papier-journal sert souvent de support à sa peinture. Cette façon de faire se distingue des papiers collés des cubistes qui incorporaient des bouts de journaux dans un tableau. Dans la peinture de Boujemaoui, le journal remplace la toile. Lorsqu’il se détacha du picto-journal, Boujemaoui garda l’esprit du journal. En d’autres termes, sa peinture, sur toile cette fois-ci, reproduira la maquette du journal, avec des colonnes et des titres en gras.
Boujemaoui cherche le motif qui provoquera le déclic. Exemple : le peintre découvre une miniature de Al Waciti datant de 1237. Cette miniature représente un troupeau de dromadaires regardant vers le haut. Boujemaoui s’en inspire pour peindre une série de caravanes. Tous les dromadaires qu’il a peints avaient l’encolure dressée vers le ciel. Les mouvements ascensionnels, la verticalité caractérisent les oeuvres de ce peintre. Les verres de ma vie ont succédé à la série des caravanes. Tous les verres peints par Boujemaoui sont disposés dans une position verticale. Il n’est pas défendu dans ce sens de relier cette verticalité avec la méditation transcendantale du peintre. L’élévation de l’homme se lit sur les motifs qu’il peint. Au demeurant, les verres de ma vie évoquent la cérémonie de thé qui constitue l’un des fondements du savoir-vivre de la société marocaine.
Servir le thé est un geste simple aux implications multiples : atteindre la sérénité de l’âme et être en communion avec ceux qui partagent ce moment privilégié. Du point de vue plastique, le verre permet de se saisir de la transparence, une composante fondamentale de la peinture de Boujemaoui. C’est ainsi qu’il couvre certains tableaux d’un grillage, ce qui impose un jeu d’ombre et de lumière tout en accentuant l’idée de la transparence.
Boujemaoui est minimaliste. Il élimine les boursouflures de l’objet, le superflu pour ne garder que le tuf, la structure élémentaire. Les dernières oeuvres de Boujemaoui constituent des bas-reliefs avec un vrai verre de thé incrusté dans un support en bois. Il s’achemine vers autre chose. Une nouvelle aventure commence.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *