Motorola awards : Un palmarès festif

Motorola awards : Un palmarès festif

Jeudi 22 février, le Megarama de Casablanca était bondé. Qu’on se détrompe. Il ne s’agissait pas du concert d’une star internationale mais d’un spectacle maroco-marocain ; en l’occurrence la remise des prix de la première édition du «Motorola music awards» (MMA). Prévu à 20 heures, le spectacle qui vise à récompenser les meilleurs groupes dans les catégories rap et hip hop a commencé avec du retard. Les organisateurs devaient tout mettre en place et maîtriser la foule avant le démarrage. Seuls ceux qui avaient des invitations pouvaient assister à la cérémonie car il fallait gérer au mieux les 821 places de la grande salle de ce multiplexe casablancais.
Lors du palmarès, l’animateur Ismail, surnommé Georges, a passé en revue les nominés dans les deux catégories de la compétition. Le style rap a eu droit au premier passage. Mais avant la remise des prix, le public a écouté la musique du groupe d’El Jadida «Mazagan». Ceux qui n’avaient jamais écouté la musique de ce groupe étaient agréablement surpris par la puissance de la voix de son choriste Issam Kamal. Le style musical de «Mazagan» qui fait partie du registre de la fusion, mêle le châabi, aux gnaoua et à d’autres sonorités de la musique marocaine. La formation a interprété deux chansons de son dernier album : «La tradition qui coule».
Après le discours du président du jury Hicham Abkari, le groupe
G-nérap-style est monté sur le podium pour recevoir le prix de la meilleure révélation rap. Par la suite, ce sera au tour de Taoufik Hazeb, alias Bigg, de faire son show. Sous les applaudissements chaleureux du public, il a interprété la chanson «Khouf» de son unique album «El Mgharba Tal mout». Les chansons de cet album se caractérisent par des paroles considérées comme audacieuses par les observateurs. «C’est le verbe audacieux de Bigg qui a fait son succès», explique un spécialiste de la scène urbaine au Maroc.
Son album a eu la faveur des pronostics et a été sélectionné par le jury. Bigg a remporté deux prix au MMA. Il a été consacré dans la section « Meilleur album rap » et «Meilleure chanson rap» pour son titre «El Khouf». S’agissant du même genre musical, le titre de «Meilleur groupe rap» est revenu à H Kayne.
Ce groupe de Meknès est connu pour sa chanson «Issaya Style» de l’album HK1426. Côté fusion, les groupes Darga, Caravane et Hoba Hoba Spirit étaient les heureux élus de cette cérémonie.
Le public a eu droit à deux chansons live du groupe Darga et «Casa Casa»  a séduit tout le monde. Il a remporté le prix de la meilleure chanson fusion. Ceux qui ne faisaient pas partie de la compétition comme le groupe New style de break dance n’étaient pas en reste. Le public a pu découvrir leurs talents de «break dancers» à travers un spectacle à la Michael Jackson.

Le palmarès du MMF au complet

1°) Meilleur groupe rap : H Kayne
2°) Meilleur groupe Fusion : Hoba Hoba Spirit
3°) Meilleur album rap : Mgharba Tal Mout – Bigg
4°) Meilleur album fusion : Casa Casa – Darga
5°) Meilleure chanson rap : Lkhouf – Bigg
6°) Meilleure chanson fusion : Casa Casa – Darga
7°) Révélation rap : G-Nerap – Style
8°) Révélation fusion : Caravane

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *