Moubarak Ammane peint les traces de l’humanité

Moubarak Ammane peint les traces de l’humanité

Inscrit dans une démarche artistique où les traces humaines de civilisations perdues se prêtent pour un moment au fond de toile, Moubarak Ammane n’a cessé de faire des gravures rupestres sa source d’inspiration. Dans son monde artistique, les couleurs et les motifs tentent, dans un élan de créativité, de reprendre l’histoire de l’humanité, ses dessins et les traces du passage d’un temps lointain. Pour ce jeune peintre plasticien lauréat de l’école des Beaux- arts, l’art est une passion, un acte de vie et de revendication de son identité d’artiste: «L’art est la  plus sublime mission de l’Homme». La terre, la colle, le pigment, le cuivre, les morceaux de papiers et de bois, tous les éléments se conjuguent et se mélangent dans ce magma artistique pour enfin donner forme au fond des toiles de M. Ammane. Les œuvres de ce jeune artiste annoncent cette fascination pour  l’Homme. Une tendance qui se transforme en vraie quête. Et c’est à travers cette dimension stratifiée que l’œuvre du peintre se transforme et se multiplie. Une évolution qui s’aperçoit au niveau de la forme et des couleurs, mais aussi au niveau des matières utilisées. «Comment vivaient nos ancêtres ? L’histoire n’explique pas tout. Les quelques traces et dessins découverts sur les grottes et les pierres nourrissent et simulent mon imagination. C’est là que commence ma recherche», souligne M. Ammane.
Dans cette quête artistique, la diversité des couleurs et des matériaux vient traduire un vrai travail d’investigation artistique. Passant des couleurs ocres de la terre au blanc, deux nouvelles couleurs viennent se poser sur les toiles de ce jeune artiste qui étaient jusque là absentes dans sa démarche. Les couleurs gris et bleu s’invitent pour la première fois dans cette quête artistique.
A l’origine de cette incarnation artistique se trace toute une démarche. « Je m’intéresse depuis des années à la Mémoire, les traces de l’Homme qui nos rappellent son passage, son histoire, sa vie .Cela s’est traduit par des toiles qui reflètent ma fascination pour les civilisations perdues», explique M. Ammane. «Il y a une évolution constante dans mes diverses réalisations sur les traces de l’Homme: du passé et du présent. La technique, les formes et les couleurs donc changent et l’image évolue à son rythme», explique-t-il. Et c’est dans cette démarche acharnée que l’artiste use des divers moyens, passant par les pigments, le sable. L’interaction de ces matières fait des toiles des surfaces retraçant l’itinéraire d’une histoire universelle, à savoir celle de l’Homme. «Traces de vie » est une nouvel essai d’un homme essayant de percer son histoire, le passage de ses ancêtres. Une histoire fuyante à l’image des ombres d’hommes et de femmes qui se superposent sur les toiles de l’artiste en prêtant leurs corps mais le regard et les traits des visages restent effacés et insaisissables.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *