11ème édition du Jazzablanca: La diva de la soul Macy Gray ouvrira le bal

11ème édition du Jazzablanca: La diva de la soul Macy Gray ouvrira le bal

Lundi 18 avril, c’est Hindi Zahra qui viendra présenter son dernier opus aux fans de ce type original de musique. «Handmade », son premier album, a été écoulé à plus de 135.000 exemplaires, dont 75.000 en France.

Les mordus de jazz, de la world et pop music vivront une expérience musicale sans pareil avec la 11ème édition du Jazzablanca sur la grande scène d’Anfa, qui accueillera des stars internationales de gros calibre du 16 au 24 avril à Casablanca. Jazzablanca, qui a fêté ses 10 ans l’année dernière devrait profiter de cette 11ème édition pour faire peau neuve et dévoiler ainsi une nouvelle identité. L’occasion de mettre en avant une approche à la fois plus moderne, franche et élégante, et de réaffirmer sa position de festival à part, à la fois inclusif et festif, et de grande rencontre pour les Casablancais.

Macy Gray pour la première fois au Maroc
Sur la scène Anfa se produira, pour la première fois au Maroc, la diva de la soul contemporaine, l’Américaine Macy Gray, qui ouvrira le bal samedi 16 avril. Auteur-compositeur, Macy Gray se fait connaître à travers son premier album, «On How Life Is» paru en 1999. En 2001, elle est récompensée d’un Grammy Award pour la «meilleure performance vocale pop» pour son titre «I Try».

Hindi Zahra,  la voix extase
Hindi-ZahraLundi 18 avril, c’est Hindi Zahra qui viendra présenter son dernier opus aux fans de ce type original de musique. Avec « Handmade », son premier album écoulé à plus de 135.000 exemplaires, dont 75.000 en France, la chanteuse marocaine a réalisé plus de 300 concerts dans le monde en deux ans et demi.

De retour en 2015 avec son second album «Homeland», Zahra livre quelque chose d’essentiel, d’élémentaire, comme un journal de bord qui raconte l’histoire de cette odyssée initiatique de deux ans et demi, qu’il lui a fallu pour trouver le chemin de sa musique.

Jamie Cullum, l’artiste versatile
Jamie-CullumC’est Jamie Cullum, jazzman britannique le plus célèbre de sa génération avec deux Grammy, deux Golden Globes et plus de 10 millions de ventes d’albums dans le monde, qui se produira jeudi 21 avril sur la scène Anfa. A peine sorti avec les honneurs de la Reading University d’Oxford, Jamie Cullum réalise son plus grand succès commercial avec son premier opus «Pointless Nostalgic».

C’est à travers le jazz que Jamie s’est fait connaître avec son deuxième LP «Twentysomething» paru en 2003, qui lui valu un disque de platine et le titre d’artiste de jazz le plus vendu de l’histoire. Sa connaissance et son amour de tous les genres musicaux, de Miles Davis à Tom Waits, le propulsent sur le devant de la scène mondiale. Au fait, ces trois stars s’ajoutent à celles déjà annoncées, à savoir Richard Bona, Melody Gardot et Goran Bregovic, qui se produiront respectivement les 17, 19 et 20 avril.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *