11ème Festival international du raï: Une manifestation qui fait la part belle à différents genres musicaux

11ème Festival international du raï: Une manifestation qui fait la part belle à différents genres musicaux

Le 11ème Festival international du raï, organisé récemment à Oujda, fait non seulement la part belle à son genre musical mais aussi à d’autres. En témoigne la soirée de clôture tenue dans le stade d’Honneur de la capitale de l’Oriental.

Outre la prestation de vedettes du raï, le groupe de musique bruxellois Tiiw Tiiw dont le leader n’est autre que l’humoriste marocain Ilias TiwTiw a, selon les initiateurs, enchanté le public en donnant un concert alliant raï et d’autres styles de musique moderne. Le tout en le gratifiant de ses plus célèbres chansons reprises en chœur par ses fans.
Pour sa part, l’artiste marocain Mous Maher a, selon la même source, enflammé la scène du festival, en interprétant avec brio un florilège de ses tubes tout en reproduisant les meilleures chansons de raï à la grande joie des festivaliers.
La soirée de clôture a également été marquée par l’art gnawi à travers un spectacle grandiose animé par Gnawa Amine K, l’un des mâalem les plus populaires du Maroc.

A son tour, l’Algérino, de son vrai nom Samir Djoghlal, le rappeur français d’origine algérienne, a envoûté le public par sa voix. Lors de cette soirée, il a interprété ses chansons les plus emblématiques, agrémentant la soirée de musique moderne.
De même, l’Algérien Kader Japonais, la star incontestée du raï, a fait vibrer le public en interprétant ses chansons cultes. Ce qui lui a valu un vif succès auprès d’un public conquis.

Organisé par l’association «Oujda Arts», le Festival international du raï constitue, pour rappel, un rendez-vous musical annuel des mélomanes appréciant le mélange harmonieux d’une série de styles de musique, visant la promotion de la région de l’Oriental en tant que destination culturelle et touristique au potentiel riche.
Cette 11ème édition du Festival international du raï a également été marquée par un hommage rendu à l’artiste marocaine Hajja Hamdaouia, l’une des figures les plus marquantes de l’histoire de la chanson chaâbi au Maroc qui a interprété au cours de sa longue carrière artistique un florilège de chansons puisées dans le patrimoine marocain.

A travers l’organisation de cet événement culturel et artistique, les organisateurs aspirent à contribuer à la promotion de la vie culturelle et touristique de la ville d’Oujda et de l’ensemble de la région de l’Oriental, à soutenir et à accompagner les jeunes artistes au talent avéré et à renforcer l’ouverture de l’art du raï sur les autres genres musicaux de par le monde à la faveur d’une programmation riche et diversifiée, à travers la participation de stars du Maroc et de l’étranger.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *